Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 322
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre avec Clem et mon Rorok

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle toutes formes d'eau liquide
Animal totem (espèce + nom): Loutre, du nom d'Amarok, le nom d'un album de Mike Oldfield, l'un de ses musiciens préférés.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://aventuresbaltimont.wordpress.com/

L’oubli du givre

le Sam 7 Avr - 12:55
Salut vous toutes ! Depuis que j'ai considéré ce présent forum comme le successeur officiel de ALCDC, j'ai pensé qu'il serait mieux de dériver ma fiction ici et de vous la faire partager ! Razz
Du coup, je re-posterais les chapitres un par un (et oui pas tous, sinon, je ne m'en sortirais pas pour la reprise, il faut que cela se fasse progressivement pour que les idées reviennent).

Donc voici le message de départ que j'avais initialement écrit dans ALCDC (vive les sauvegardes ! xD) :

alut à tous ! Je lance une fiction LGDC ! Depuis le temps que j'y pensais, je ne l'écrivais pas. Et pourtant, ça y est ! Je poste une toute nouvelle fiction. A dire vrai ma première ! Voici la présentation :

Titre : L'Oubli du Givre
Auteur : Flint-Star (Silexou ou Flinty pour les intimes) [oui bon maintenant, c'est Kapuzcina-Mitzeronov ^^]
Résumé :
Sur le lac, la vie des quatre clans s'écoule sans problème depuis le jour où ils se sont tous installés définitivement et ont tous adoptés la Source de Lune comme nouvelle "Pierre de Lune".
Mais alors que le clan s'apprête à partir pour une Assemblée de la Pleine Lune, une patrouille du soir revient avec un chat inconnu de tous, prétendant qu'il appartenait au clan du Tonnerre des lunes et des lunes plus tôt. Il dit avoir reçu une grâce du Clan des Étoiles pour l'avoir aidé à retrouver les 4 clans, étant arrivé trop tard sur l'ancien territoire des clans. Et lorsqu'on lui demande son nom, celui-ci ne peut le faire, étant la seule chose dont il ne se souvient plus. Bientôt, Feuille de Lune va découvrir que le nouvel arrivant est à demi-sourd...
Position dans la série : Après "Le refuge du guerrier" et avant "le souhait de Feuille de Lune".

Fiction prochaine

- Les guerriers du lin. Livre I. Une sombre destinée
avatar
Messages : 322
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre avec Clem et mon Rorok

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle toutes formes d'eau liquide
Animal totem (espèce + nom): Loutre, du nom d'Amarok, le nom d'un album de Mike Oldfield, l'un de ses musiciens préférés.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://aventuresbaltimont.wordpress.com/

Re: L’oubli du givre

le Lun 16 Avr - 10:47
Prologue

La lueur du jour venait de poindre dans les montagnes. En cette heure matinale, de derrière une cascade, trois chats sortaient pour la chasse. C'était trois chasses-proies de la Tribu de l'Eau Vive. Leurs noms sont Mont, Pluie et Moineau. Mais c'étaient des noms qui faisaient partie d'un nom entier, plus long. Ils s'appellent, en réalité, Mont des Neiges Éternelles, Pluie descendant sur la terre et Moineau des terres vertes. Le meneur de la troupe s'adressa à ses collègues :
- Aujourd'hui, il faudrait que l'on trouve une grosse proie. Mais prenons garde ! Long Croc est certainement en train de nous guetter !
- Vivement que vienne "l'envoyé", le "chat au pelage gris" ! Il nous débarrassera de cette vermine ! S'écria Pluie.
- Pas si fort, Pluie ! S'exclama Moineau. Tu risques de faire déguerpir nos proies !
- Moineau a raison, Pluie. Ne crions surtout pas.
Puis, avisant un chemin menant à une montée, Mont ordonna :
- Prenons cette route ! Je pense qu'elle nous guidera vers des rapaces qui rassasieront notre tribu !
La petite troupe s'engagea dans la montée que Mont avait désigné. Arrivé à un point qui surplombait la vallée, Mont dit :
- Bien ! Et maintenant, attendons que...
- Chut ! S'exclama Pluie. Vous n'avez rien entendu ??
Ils se turent tout les trois. Des petits cris retentissaient au loin. Des battements d'ailes se faisaient entendre. Ces petits cris étaient semblables à des miaulements apeurés. Mont s'exclama :
- Un aigle ! Mais...ma parole !! On dirait qu'il s'est emparé d'un chaton !! Nous devons le secourir !! Vite ! Montons plus haut !!
Grâce à leur agilité et à leurs griffes aiguisés, il arrivèrent à grimper le versant de la montagne auquel la troupe tournait le dos alors qu'il admirait la vue. Après avoir, non sans peine, gravit la pente, ils virent soudainement un autour des palombes emporter un petit chaton blanc.
- Cachons nous ! S'il nous voit, nous ne pourrons venir en aide à ce pauvre matou ! Ordonna Mont.
Ils disparurent de la vue du rapace derrière des énormes rochers. Celui-ci commença à descendre en altitude. Il se trouvait à la hauteur des guerriers qu'ils ne voyaient pas, lorsque Mont cria :
- Maintenant !!
Pluie sauta sur l'autour et s'accrocha à l'une de ses ailes. Le rapace perdit l'équilibre et tomba sur le chemin que nos trois amis avaient emprunté. Mont et Moineau accoururent pour aider Pluie. Ils essayèrent de bloquer les ailes du rapace pendant que Pluie desserrait les pattes de l'autour qui emprisonnait le pauvre matou. Mais l'oiseau était assez puissant. Comprenant que l'autour allait parvenir à se débarrasser de l'emprise de ces deux gêneurs, Mont sauta sur lui et lui brisa la nuque. L'autour, sous l'emprise de la douleur, lâcha le chaton et fila très haut dans le ciel. Pluie s'exclama :
- Peste !! Nous avons raté notre proie !
- Il ne s'agissait pas de cela, Pluie ! Il s'agissait, au contraire, de sauver le chaton !!
La chatte n'appréciait pas beaucoup le chasse-proies à cause de son caractère un peu arrogant. Les trois guerriers accoururent vers le petit matou, blessé de peu à cause des serres de son prédateur. Mont lui parla, pour le calmer :
- Allons ! Allons, du calme mon petit ! Tout va bien, nous t'avons sauvé !
Mais le chaton n'avait pas de réaction. Moineau intervint :
- Tu vas bien ? N'aie crainte ! Tu es en sécurité avec nous !
Le miraculé ne bougeait même pas les mâchoires. Pluie tenta :
- Oh petit ! Tu vas bien ? Tu nous entends, au moins ?
Toujours rien. Mont comprit :
- Par la tribu de la chasse éternelle ! Ce chaton est sourd ! Nous devrions le porter à Conteur, j'espère qu'il saura quoi faire...
Le meneur de la troupe fit signe au chaton inconnu de les suivre d'un mouvement de la queue. Celui-ci obtempéra sans broncher et sans murmurer quoi que ce soit.
avatar
Messages : 100
Date d'inscription : 07/03/2018
Age : 17
Localisation : Académie Olympium

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle les ondes énergétiques et magnétiques
Animal totem (espèce + nom): Othala, petit poney shetland d'un beau beige-doré aux crins blancs neige.
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L’oubli du givre

le Lun 16 Avr - 16:06
Ah oui bien ! Du coup je vais attendre de revoir le chapitre auquel j'étais rendue ! Very Happy
avatar
Messages : 322
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre avec Clem et mon Rorok

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle toutes formes d'eau liquide
Animal totem (espèce + nom): Loutre, du nom d'Amarok, le nom d'un album de Mike Oldfield, l'un de ses musiciens préférés.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://aventuresbaltimont.wordpress.com/

Re: L’oubli du givre

le Dim 29 Avr - 7:30
Oui tu verras bien ^^

Chapitre I. Partie I

- Que fais-je ici ?? S’exclamait un beau mâle au pelage roux.
Le matou était dans une prairie mais différente de toutes celles qu'ils avaient croisées dans chacun de ses rêves. Celle-ci semblait s'étendre jusqu'à l'infini. Il n'y avait pas de Hautes Pierres, aucun arbre, aucune maison de Bipèdes, aucun Chemin du Tonnerre...Rien ! Il n'y avait que des herbes et des fleurs qui bougeaient sous la brise matinale.
- Clan des Étoiles !! Est-ce vous qui m'avez conduit ici ? Finit par crier le guerrier.
Personne ne lui répondit. Soudain devant sa vue, une étoile semblait descendre du ciel et se transformer peu à peu en une silhouette de chat qui s'approchait du meneur. Celui-ci, soudain, reconnut le nouveau venu. Ou la nouvelle venue...
- Perce-Neige ?? Est-ce toi ?
- Oui Etoile de Feu. C'est bel et bien moi.
- Je suis tellement content de te voir ! Cela fait bien des lunes que tu chasses ici désormais !
- Ici ? Non Etoile de Feu. Ce n'est pas ici que je chasse. Mais bel et bien sur la voûte bleue d'où je suis descendue. Les membres du clan des Étoiles ne peuvent pas vous emmener chez nous. A chaque fois que nous vous envoyions une vision, c'est toujours dans cette prairie. C'est aussi dans cette même prairie que les chefs reçoivent leurs neuf vies.
- Mais je ne l'a reconnais pas ! Elle ne ressemble aucunement à toutes celles de mes rêves !
- La Prairie des Rencontres change d'apparence en permanence, Etoile de Feu. Un jour, tu sauras tout...
Un silence s'installa, seulement troublé par le bruit de la brise sur les herbes. Perce-Neige le brisa :
- Écoute, nous ne pouvons pas rester ainsi à palabrer, Etoile de Feu. J'ai une mission. Et je me dois de la remplir et de la mener à bien. Je dois te révéler une nouvelle.
- Laquelle est-ce ? Est-ce grave ? Un nouveau danger arrive ? Miaula le matou roux.
- Non, Etoile de Feu. C'est, au contraire, une grande nouvelle pour vous tous ! Clama-t-elle.
L'ex-chat domestique croyait la voir reculer. Il semblait que les deux interlocuteurs s'éloignait l'un de l'autre. Etoile de Feu s'écria :
- Non ! Attends ! Ne pars pas !! Tu ne m'as rien dit !
C'est alors que l'ancienne déclara :
"L'oreille balafrée arrive. Et malgré tant de péripéties, elle ne vous a pas perdus. Et elle sera d'un grand courage avant de rejoindre les Éloignes.
Perce-Neige disparut. Le paysage s'obscurcit alors. Le phénomène s'accentua jusqu'à ce qu’Étoile de Feu ne perçoit plus rien. Soudain, il ouvrit les yeux et se retrouva dans sa tanière, sur sa litière. L'aube venait de se lever. Une petite brise faisait bouger les feuilles qui entouraient l'entrée. Etoile de Feu se leva et songea :
"Encore une nouvelle prophétie ! Mais, cette fois-ci, il ne s'agit pas d'un danger...il s'agit d'une oreille balafrée...mais qui est cette oreille balafrée ? Je devrais demander conseil à Feuille de Lune.
Il sortit de sa tanière et prit une bonne bouffée d'air pur. Le clan sommeillait encore. Etoile de feu se rendit dans la tanière de la guérisseuse. Il se fit annoncer mais il n'entendit rien. Il entra et découvrit la guérisseuse endormie. Mais celle-ci se réveilla.
- Oh ! Bonjour Etoile de feu ! Qui y a-t-il ?
- Euh...je...je m'excuse de t'avoir réveillé mais je pense qu'il fallait que je te parle, Feuille de Lune. C'est assez important...
- Je t'écoute. Fit la chatte en en s'asseyant.
- Tu n'aurais pas eu une vision, ces temps-ci ?
- Euh...à part un rêve assez étrange, non...
- Quel était ce rêve ?

- Je n'avais aperçu qu'un flash. Cela n'a dût durer que quelques pas de chats*. Mais bon ! Je voyais un chaton se faire emporter par un aigle...J'avais cru te voir mais c'était incertain...
- Un chaton se faire emporter par un aigle...mais ! Crotte de souris !! Un cas semblable s'était produit sous le règne d’Étoile Bleue, il y a de cela des lunes...Tu n'étais pas encore née et j'étais encore un tout jeune lieutenant...Ce chaton...mais alors...c'était...mais oui !...Il n'y a pas l'ombre d'un doute...
- Qui était-ce ?
- Par le clan des Étoiles !! Patte de Givre !!

*Quelques secondes.

A suivre dans la deuxième partie
avatar
Messages : 322
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre avec Clem et mon Rorok

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle toutes formes d'eau liquide
Animal totem (espèce + nom): Loutre, du nom d'Amarok, le nom d'un album de Mike Oldfield, l'un de ses musiciens préférés.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://aventuresbaltimont.wordpress.com/

Re: L’oubli du givre

le Dim 6 Mai - 14:53
Chapitre I. Partie II

- Patte de givre ? Cela ne me dit rien du tout ! Qui était-ce ?
- C'était le dernier-né de Perce-Neige, décédée il y a peu...Il était sourd. Museau Cendré ne savait quoi faire. On avait pensé qu'il était, à l'époque, improbable qu'il soit un guerrier. Peut être aurait-il pu devenir guérisseur, en fin de compte...mais même dans ce domaine, cela l'aurait gêné...Horriblement gêné...Il était condamné depuis sa naissance, si on regarde bien...
- Et aucun remède n'aurait pu contrer sa surdité ?
- Non. Aucun. J'entends encore Museau Cendré dire à Perce-Neige : "je suis désolée, Perce-Neige. Ton petit est sourd. Je ne peux malheureusement rien y faire...". Pourquoi cette question ?
- Il est curieux de savoir qu'aucun remède n'existait à l'époque contre la surdité...Un instant, j'avais cru que...
- Que quoi ?
- Qu'il y en avait un...
- Tu penses ? Mais comment Museau Cendré aurait pu t'apprendre ceci si elle n'a rien pu faire pour Patte de Givre ?
- En vérité, les guérisseurs peuvent faire des découvertes, que ce soit lors de leurs apprentissages (où ils découvrent mille et une choses qui fonderont son savoir) autant que dans leur fonction. Tu te souviens de la Grande Escapade, où la Tribu nous a recueilli ? Un de leurs guerriers nous avait appris la manière dont il fallait réchauffer un chaton. Et nous venions de découvrir cette pratique ! Que ce soit par eux-mêmes ou par d'autres personnes, les guérisseurs apprennent des choses de manière permanente...Comme tu viens de m'apprendre qu'il n'existait pas de remède contre la surdité lorsque tu était lieutenant. Ceci est une information qui ne pourrait pas directement fonder le savoir d'un guérisseur. Néanmoins, cela lui procure un savoir historique et peut lui permettre de faire une comparaison entre le passé et le temps présent. Récita Feuille de Lune.
- Tout cela est très instructif...Mais quelle plante pourrait guérir contre la surdité ?
- C'était une supposition, Etoile de Feu. Ou une hypothèse. Je ne sais pas si cette plante existe ou pas. C'est impossible à déterminer, malheureusement. Cependant, tu m'as demandé si j'avais eu une vision, récemment. Et pourquoi aurais-je pu en avoir une ? Questionna calmement la jeune chatte.
- Parce que moi, j'en ai eu une. Je ne sais vraiment pas pourquoi le clan des Étoiles n'arrête pas de me visiter...Peut être parce que j'étais l'élu de la prophétie concernant le feu qui sauverait le clan...Mais cela est passé depuis fort longtemps.
- Tu dois être très important aux yeux du clan des Étoiles, Etoile de Feu. C'est pour cela qu'il te confie des missions. Et il compte sur toi. Raconte moi ce que tu as vu et entendu. Tout. Ne néglige aucun détail. Cela peut être très important.
- Voici : je me trouvais dans une prairie qui semblait infinie. Je savais que j'étais encore dans une vision du Clan des Étoiles. Je criais donc pour que je saches pourquoi j'étais là, une nouvelle fois. Jusqu'au moment où une étoile descendit du ciel. Cette étoile prit la forme de Perce-Neige. Elle m'avait raconté que je me trouvais dans la Prairie des Rencontres, là où le clan des Étoiles donnent rendez-vous à chacun de nous, que nous soyons chefs, guérisseurs ou guerriers. Puis elle m'avait dit que la prophétie suivante annonçait une grande joie pour nous tous. Et pas un danger. Pourtant...bref ! La voici : L'oreille balafrée arrive. Et malgré tant de péripéties, elle ne vous a pas perdus. Et elle sera d'un grand courage avant de rejoindre les Éloignés.
Un silence s'installa. Feuille de Lune prit la parole :
- L'oreille balafrée, tu dis ? Il me semble qu'un guerrier se nomme ainsi...
- Oui. Mais il fait parti du clan du Vent.
- Généralement, le clan des Étoiles approprie des noms à des chats par rapport à leurs caractéristiques frappantes. Je ne sais pas si Oreille Balafrée est originaire du clan du Tonnerre...Parce que la prophétie dit : "...Elle ne vous a pas perdue...". Est ce qu'Oreille Balafrée était un membre du clan du Tonnerre et qu'il a dû se faire enlever par des guerriers du clan du Vent dans notre passé ?
- Ce n'est pas possible. Nos anciens nous en aurait parlés. Les seuls petits enlevés dont ils se souviennent, c'était ceux d’Étoile Bleue, Pelage de Silex, Patte de Brume et Petit Écume. La rumeur disait qu'ils avaient été enlevés par un renard. Et puis non ! Oreille Balafrée n'était pas un membre du clan du Tonnerre ! Il m'a l'air aussi âgé que...enfin bref ! Si c'était un ancien membre du clan du Tonnerre, on le saurait ! Mais la prophétie ne mentionne pas le clan du Tonnerre...Elle dit : Elle ne vous à pas perdue. Cela peut peut être dire que l'oreille balafrée "revient" et qu'elle n'a pas perdue notre trace ! La trace des 4 clans !
- Et puis, pourquoi Perce-Neige annoncerait que c'est Oreille Balafrée, un membre du clan du Vent, qui nous sera d'un grand courage alors qu'elle-même ne connaissait pas, ou du moins, n'a jamais eu de rapport avec ce guerrier ? Il y a là une incohérence...Mais...mais au fait ! Pourquoi parlions-nous de Patte de Givre ?
- Eh bien parce que tu m'as dit que tu avais rêvée à Patte de givre ! Je t'avais raconté que Patte de givre était le dernier-né de...
- De Perce-Neige ! Tout s'explique ! "L'oreille balafrée" n'est pas le guerrier du même nom ! C'est Patte de Givre, l'oreille balafrée ! Mais pourquoi "balafrée" ? Avait-il une oreille balafrée ?
- Non. C'est peut être un lien avec sa surdité...
- On est sourd des deux oreilles, Etoile de Feu, pas que d'une. Du moins, d'après mes connaissances en terme de guérisseuse...
- Donc Patte de Givre ne serait pas une piste probable...
- Si ! Mais c'est à voir...Le fait que j'ai rêvé de lui il n'y a pas si longtemps que ça avant que tu reçoives cette prophétie pourrait expliquer beaucoup de choses. Mais c'est encore incertain. Il faudrait creuser encore...Dans quelques jours, je vais partir pour l'assemblée des guérisseurs à la source de lune. Peut être les ancêtres me rapporteront-ils quelques autres nouvelles...
- Il faut espérer...
- Etoile de Feu ! Entendirent les deux chats.
Le meneur reconnut la voix qui l'avait appelé. Il dit à Feuille de Lune :
- Bien. Merci pour ta sagesse, Feuille de Lune ! Nous en reparlerons !
- De rien, Etoile de feu !
Le meneur salua une dernière fois la guérisseuse puis sortit de sa tanière. Poil de Fougère l'attendait à l'entrée. Celui-ci lui dit :
- Je t'attendais pour voir un examen avec mon apprenti. Peux-tu venir ?
- Bien sur !
Puis il songea :
"Patte de Givre...es-tu vraiment au Clan des Étoiles ou es-tu encore vivant, errant quelque part ? Es-tu perdu ou sur le chemin du lac ? Où que tu sois, nous te reverrons, Patte de givre !"

A suivre au chapitre II
avatar
Messages : 322
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre avec Clem et mon Rorok

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle toutes formes d'eau liquide
Animal totem (espèce + nom): Loutre, du nom d'Amarok, le nom d'un album de Mike Oldfield, l'un de ses musiciens préférés.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://aventuresbaltimont.wordpress.com/

Re: L’oubli du givre

le Lun 14 Mai - 11:39
Et ça continue ! ^^

Chapitre II. Partie I.

Le meneur au beau pelage roux monta sur la Corniche. Il clama :
- Que tout ceux qui sont en âge de chasser s'approchent pour une Assemblée du clan !!
Les guerriers ne se firent pas attendre. Quant ils furent tous rassemblés, Etoile de Feu poursuivit :
- Nous sommes ici ensemble pour nomme de nouveaux guerriers et de nouveaux apprentis. Petit sureau, petit mulot et petite noisette, approchez.
Les trois chatons, tout excités, quittèrent Poil de Châtaigne, leur mère. Le meneur roux déclara :
- Jusqu'au jour où ces quatre novices seront guerriers, leurs noms seront : Nuage de Sureau, Nuage de Mulot et Nuage de Noisette. Griffe de Ronce, mon cher lieutenant, tu es un de nos plus vaillants guerriers. Je te fais confiance pour enseigner le code du guerrier à Nuage de Sureau.
Le guerrier s'approcha de son nouvel apprenti et pressa son museau contre celui de Nuage de Sureau, comme la tradition le voulait.
- Patte d'Araignée, tu es un guerrier que le clan vénère beaucoup. Aussi, je te confie l'enseignement de Nuage de Mulot. Apprends lui tout ton savoir sur le code du guerrier.
- Tu peux me faire confiance, Etoile de feu. Assura Patte d'Araignée avant de poser son museau contre celui de son nouvel apprenti.
- Et enfin, Pelage de Poussière, tu as mené à bien l'apprentissage de Fleur de Bruyère. Je te confie, à présent, celui de Nuage de Noisette. enseigne-lui toute tes connaissances comme tu l'as déjà fait avec tes apprentis précédents.
- Compte sur moi, Etoile de feu ! Lui dit-il avant d'assurer la tradition du premier contact entre le novice et son mentor.
Etoile de feu, voyant la procédure terminée, retourna sur le Promontoire et continua :
- Nous allons, à présent, procéder à la nomination de nouveaux guerriers. Poil de Fougère, penses-tu que Nuage Ailé peut devenir une bonne guerrière ?
- Elle a des capacités étonnantes. Oui, elle est digne de l'être !
- Pelage de Granit, crois-tu que Nuage de Frêne peut être un guerrier digne de son clan ?
- Certainement, ô Etoile de Feu !
- Très bien ! Nuage Ailé et Nuage de Frêne, avancez.
Les deux chats avancèrent.
- J'en appelle à nos ancêtres pour qu'ils se penchent sur ces deux apprentis. Ils ont travaillé dur les lois de votre noble code et sont dignes de devenir des chasseurs à leur tour.
Etoile de Feu continua en s'adressant toujours aux novices :
- Nuage Ailé et Nuage de Frêne, promettez-vous de respecter le code du guerrier, de servir et de défendre loyalement et fidèlement le clan du Tonnerre, même jusqu'au péril de vos vies ?
- Nous le promettons, Etoile de feu.
- Alors par les pouvoirs qui me sont conférés par le clan des Étoiles, je vous donne vos nouveaux noms.
Il descendit du promontoire, posa sa queue sur l'épaule de Nuage Ailé et dit :
- Nuage Ailé, à partir de ce jour, tu t'appelleras Aile Blanche. Nos ancêtres rendent honneur à ton courage et à ton intelligence et nous t'accueillons dans nos rangs en tant que guerrière à part entière !
Il s'adressa cette fois-ci à Nuage de Frêne, posa sa queue sur son épaule et déclara :
- Nuage de frêne, à partir de ce jour, tu te nommeras Bois de Frêne. Nos ancêtres rendent honneur à ton courage et ta témérité et nous t'accueillons dans nos rangs en tant que guerrier à part entière.
C'est alors que le clan entier clama :
- Aile blanche ! Bois de Frêne ! Aile blanche ! Bois de frêne !
Lorsque les guerriers se turent, le meneur conclut :
- Selon la tradition, Aile blanche et bois de frêne, vous devrez veiller sur le clan entier durant toute la nuit. Bonne chance à vous ! Dès que l'aube arrivera, vous pourrez vous reposer. En attendant, bonne nuit à tous !
Le chef du clan du Tonnerre descendit du Promontoire. Il s'apprêtait à entrer dans sa tanière lorsqu'une voix familière l'apostropha :
- Etoile de feu ! J'ai à te parler !
C'était Tempête de Sable. Etoile de feu se retourna et s'assit.
- Je t'écoute !
- Voilà, la patrouille de ce soir a débusqué des proies déchiquetées au niveau de la clairière.
- Quoi ? Tu veux dire tout près de la frontière entre le clan de l'ombre et le clan du Tonnerre ?
- Exactement ! Il faudra que tu viennes voir ça demain matin !
- Oui oui ! Dès l'aube ! C'est assez étrange...Qui était avec toi à la patrouille du soir ?
- Il y avait Griffe de Ronces, moi, Perle de Pluie, Pelage de Granit et Nuage de Frêne.
- Hum, bien...Dis à Perle de Pluie et à Griffe de Ronces de venir m'accompagner demain, à l'aube, vers la clairière. On pourrait penser que des guerriers du clan de l'ombre ont dépecé des proies chez nous mais je préfère prendre mes précautions. Tout ce que nous avons vécu nous sert d'exemple !*
- Bien, Etoile de Feu !
La guerrière s'en alla et son compagnon entra dans sa tanière, en proie à des réflexions étranges. Il fit une nuit sans rêves.

*Voir Sur le Sentier de la Guerre.

A suivre dans la seconde partie du Chapitre II
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans la cour de Olympium avec Swanou

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Peut prendre l'apparence de n'importe quelle fille
Animal totem (espèce + nom): Belette, du nom de Miroslav
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L’oubli du givre

le Jeu 17 Mai - 10:15
Chapitre II. Partie II

Le lendemain, à l'aube, Etoile de feu se leva et retrouva Aile Blanche et Bois de frêne, toujours en train de veiller sur le clan. Aile blanche levait la tête pour vérifier si le soleil s'était bien levé. Etoile de feu admira à son tour l'aube qui venait de commencer. Il dit alors :
- Bon ! Vous avez été fidèle à votre tâche ! Vous pouvez disposer, à présent. Reposez-vous ! Le clan a besoin de guerriers en pleine forme.
Les deux chats se secouèrent afin de faire s'en aller la rosée qui s'était emparée d'eux. Bois de frêne miaula :
- Hum ! Pas fâché de pouvoir bouger ! Enfin ! Cela valait la peine !
- C'est vrai ! Renchérit Aile blanche.
- Bien ! Nous vous avons préparé des nouvelles litières. Griffe de Ronces, le lieutenant, vous montrera lesquelles vous sont assignés.
Mais celui qu’Étoile de feu venait de citer sortit de la tanière des guerriers. Il s'avança vers son meneur. Le beau mâle roux le salua :
- Bonjour, Griffe de Ronces ! Comment te portes-tu ?
- Comme un guerrier du clan des Étoiles ! J'ai l'impression que plus rien ne pourrait m'arrêter, aujourd'hui.
- Soit ! Mais, de préférence, je préfère ne pas te voir mort aujourd'hui, Griffe de Ronces. Tu as encore tellement de choses à accomplir.
- C'est évident. Cependant, je suis venu te dire qu'il faut que nous partions dès le premier rayon de soleil pour voir cette fameuse chair déchiquetée. Tempête de Sable m'en a parlé, hier soir. Nous devons aller la chercher ainsi que Perle de Pluie.
- Affirmatif ! Mais d'abord, indiques à nos jeunes guerriers leurs litières respectives !
- Oui, étoile de feu ! S'exécuta le lieutenant.
- Et amène Tempête de Sable et Perle de Pluie. Ajouta le meneur.
- Bien.
Alors qu’Étoile de feu attendait son lieutenant, Feuille de Lune pointa son museau de derrière sa tanière et rejoignit son père. Celui-ci la salua :
- Bonjour Feuille de Lune ! Tu me paraît bien matinale !
- Oui. En vérité, je dois aller chercher de nouvelles plantes. Ma réserve en manque. Est-ce qu'une patrouille du matin a été organisé ? Il faudrait qu'un ou deux guerriers puissent m'accompagner.
- Bien sur ! Enfin, Perle de Pluie, Tempête de Sable, Griffe de Ronces et moi-même doivent inspecter la clairière. Et nous avons besoin de nous 4. Mais je peux toujours appeler deux autres guerriers pour t'accompagner, évidemment. Je vais appeler Patte d'Araignée et Pelage de Granit.
- Très bien, Etoile de feu ! Et merci !
- A ton service, Feuille de Lune.
Griffe de ronces réapparut à l'instant d'après, secondé de Tempête de Sable et de Pelage de Granit. Etoile de feu leur intima :
- Excuse moi si je te demande autre chose, Griffe de Ronces. Pourrait-tu appeler Patte d'Araignée et Pelage de granit afin qu'ils accompagnent Feuille de Lune pour aller chercher de nouvelles plantes ?
- Bien sur ! A ton service, Etoile de Feu !
Le lieutenant disparut pour la deuxième fois dans la tanière des guerriers. Il réapparut, aux côtés des guerriers que le meneur avait fait demander. Celui-ci dit :
- Bien ! Nous pouvons partir, à présent !
Les 7 chats sortirent du camp. Le cortège de la guérisseuse se sépara de la patrouille commandé par Tempête de Sable et Griffe de Ronces. Quelques instants plus tard, ils arrivèrent à la clairière.
- C'est par là que nous les avons vus. Venez !
Ils firent encore quelques queues de chats. Mais Tempête de Sable semblait perplexe. Etoile de feu lui demanda :
- Eh bien, Tempête de Sable ? Que t'arrive-t-il ?
- Je...je ne comprends pas !! Elles...elles n'y sont plus !
- De quoi ? Comment ça ?
- Tu sais très bien ce que je veux dire, Etoile de feu !! Elles ont disparu ! Et regarde ! On devine bien l'endroit de leur ancien emplacement ! Il y a encore des traces de sang sur le sol !!
Etoile de feu se dirigea vers l'endroit que désignait sa compagne. En effet, il voyait des petites tâches de sang qui coloraient l'herbe verte.
- Par le clan des Étoiles ! Que signifie ceci ?!
Mais Pelage de Granit, qui s'était absenté lorsqu'il était arrivé à la clairière, et qui avait pressenti ce qui allait survenir, était allé inspecter les environs. Il s'adressa à ses compagnons :
- Venez voir ça ! Il y a de nouvelles charognes rongés ici !
En deux bonds, les guerriers vinrent à la rencontre de Pelage de Granit. Il y avait, en effet, deux tas d'os et de chair rongés. Le sang aspergeait le tout. Ces deux tas étaient éloignés de quelques queues de souris.
- Et elles m'ont l'air d'avoir été déchiqueté il n'y a pas longtemps. Détermina le meneur.
- Prenons bien garde ! Nous sommes sur la frontière entre le clan de l'ombre et le clan du tonnerre et je ne serais pas étonné que...Commença Griffe de Ronces.
Mais il fut interrompu car une voix miaula :
- Que faites vous ici ?? Vous ne savez pas que vous empiétez notre territoire !!?

A suivre dans le chapitre III. Partie I
avatar
Messages : 322
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre avec Clem et mon Rorok

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle toutes formes d'eau liquide
Animal totem (espèce + nom): Loutre, du nom d'Amarok, le nom d'un album de Mike Oldfield, l'un de ses musiciens préférés.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://aventuresbaltimont.wordpress.com/

Re: L’oubli du givre

le Jeu 17 Mai - 19:05
Oui j'ai pris Leszlina pour poster la nouvelle partie ^^
avatar
Messages : 322
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre avec Clem et mon Rorok

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle toutes formes d'eau liquide
Animal totem (espèce + nom): Loutre, du nom d'Amarok, le nom d'un album de Mike Oldfield, l'un de ses musiciens préférés.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://aventuresbaltimont.wordpress.com/

Re: L’oubli du givre

le Ven 1 Juin - 19:10
Chapitre III. Partie I

Le chat qui s'était exprimé ainsi était accompagné de 4 autres guerriers. A un chat près, la patrouille du clan de l'Ombre était plus nombreuse que celle du Clan du Tonnerre.
- Etoile de Jais !!? S'exclama Etoile de feu.
- En effet, mon cher Etoile de Feu. Tu m'a l'air d'être pris en flagrant délit sur nos frontières ! Voyons ! Ce n'est pas raisonnable, venant de ta part ! Dit-il en prenant une voix mielleuse.
- Assez de plaisanteries, Etoile de Jais ! Nous..
- Plaisanter ?? Moi ?! Je ne plaisante pas, Etoile de feu !! S'énerva le meneur au pelage noir et blanc. Il y a de cela des lunes, que nous avons instauré les frontières autour du lac !* Nous avons vécu beaucoup de périls et beaucoup d'ennuis lors de notre installation ! Tu n'as toujours pas compris, malgré le passé, qu'il ne fallait jamais, et en aucun cas, nous défier ?!? Tu es décevant, Etoile de Feu !
- Écoute, Etoile de Jais ! Nous sommes venus ici pour voir pourquoi il y avait des charognes rongés sur les frontières. Je ne voulais pas qu'un autre animal constitue comme un nouveau danger sur notre clan.
- Tu me prends pour un imbécile, Etoile de feu !!!? Ces charognes, c'est vous qui les avez placé ici ! Un chat blanc et écaille faisait exprès de manger ses proies sur la frontière !! Nous l'avons surveillé de très près !! Le second jour où nous l'avons trouvé en train de manger, nous n'avons pas hésiter à lui rappeler qu'il était sur notre territoire ! Et il ne cessait de crier qu'il était du clan du Tonnerre, nous ne l'avons pas écouté.
- Malheur ! Que lui avez vous fait ??
- Nous l'avons gravement endommagé, tout simplement. Il méritait bien cela, je pense.
- Quoi ?? Comment oses-tu accuser Poil de Châtaigne, la seule chatte du clan a être écaille et blanche alors que nous ne l'avons jamais vu blessé ?! Qui plus est, un guerrier ne mange jamais des proies qu'il a chassé ! C'est incohérent !
- Ah bon ? Ce chat là a dut prendre exemple sur toi, Etoile de feu !
- Moi ?? Ne dis pas de...
- Silence ! Lorsque tu étais apprenti, toi et Plume Grise, vous n'aviez pas mangé des proies alors que vous veniez de les avoir chassé ? Allons réponds !
Etoile de Feu était soudainement choqué. Son rival venait d'évoquer son ami. Son éternel ami, qu'il avait perdu à jamais et qui avait été enlevé par un Bipède**. Il fut tout à coup, blessé :
- Je t'interdis de parler de Plume Grise ainsi !! Nous étions des simples apprentis à l'époque !! Comment oses-tu insulter sa mémoire ??!!
Etoile de Jais ne répondit rien. Griffe de Ronce susurra à son meneur :
- Pourquoi n'intervenons-nous pas ?? Réglons lui son compte ! Il le mérite !
- Non, Griffe de Ronce. En dépit du mépris que j'évoque pour lui, je ne veux pas me battre avec eux.
Le meneur du clan de l'Ombre, qui avait entendu la discussion, s'écria :
- Tu as peur de nous, Etoile de Feu ? Tu es peut être trop peureux pour vouloir nous affronter !? Allons, avoue-le !!
- Non, Etoile de Jais ! Je ne veux tout simplement pas tenter quoi que ce soit alors que nous vivons en paix depuis notre installation ! Je ne veux tout simplement pas vois affronter ! J'ai le droit d'en avoir envie, non ??!
Il y eut un silence, seulement troublé par les grognements des guerriers des deux patrouilles rivales. Etoile de Jais conclut :
- Etoile de feu, un jour, nous devrons nous battre ! Tu ne pourras jamais instaurer la paix éternelle !! Il y aura toujours des batailles au sein des quatre clans ! Un jour, nous nous battrons tous, pour quelconque autre raison que ce soit !! Ce n'est pas parce que nous nous sommes alliés tant de fois que la paix régnera ! Quant à ces charognes qui ont été déposé ici, je te suggère, Etoile de Feu, de faire le nécessaire pour que cela ne se reproduise plus ! Demain, l'Assemblée des Quatre Clans aurait lieu. Je ne manquerais pas de faire mon rapport sur ce qui s'est passé ici. Tu es prévenu !
D'un geste de la queue, Etoile de Jais fit signe à ces guerriers de partir. La patrouille du clan du Tonnerre fit de même. Tempête de Sable dit à son compagnon :
- Etoile de Feu ! Que vas-tu donc faire ? Tu ne vas pas les laisser insulter la mémoire de Plume Grise ! Je ne dis pas qu'il faut organiser une expédition punitive mais tu dois agir !
- Sois certain que je n'en resterais pas là, Tempête de Sable. Je vais convoquer une Assemblée du Clan sur le champ !
A peine arrivé au camp, Etoile de Feu sauta sur la Corniche et s'exclama :
- Que tout ceux qui sont en âge de chasser se rapprochent de la Corniche pour une convocation immédiate !
- Que se passe-t-il ? S'étonna Pelage de Poussière.
Lorsque tout les chats furent présents, Etoile de feu poursuivit :
- Camarades de clan ! Hier, notre patrouille a débusqué des charognes déchiquetés sur les frontières du clan du tonnerre et du clan de l'Ombre. Aujourd'hui encore, nous en avons trouvé d'autres ! Le clan de l'Ombre nous accuse d'être les coupables de ce phénomène.
On entendit alors quelques guerriers montrer les dents.
- Etoile de Jais m'a raconté qu'il avait observé un guerrier écaille et blanc en train de manger sur l'endroit que nous avons inspecté. Ils l'ont massacré. Je vous exhorte à la plus grande prudence ! Quelqu'un a-t-il vu ce chat, errer, quelque part, avec des blessures profondes ?
Patte d'Araignée prit la parole :
- Ce matin, nous avons juste constaté qu'il y avait des tâches de sang sur le sol. Nous ne savons pas autre chose. C'était juste vers le vieux chêne.
- Merci, Patte d'Araignée. Quelqu'un a-t-il vu autre chose de suspect ?
Il y eut un silence. Etoile de feu conclut :
- Bon ! Et bien je vais vous donner une dernière consigne : lors de vos patrouilles, restez bien sur vos gardes ! Et si jamais vous retrouvez ce chat, guidez-le vers Feuille de Lune ! Elle saura quoi faire.
L'Assemblée du Clan se termina ainsi. Tous étaient étonnés des derniers événements qui s'était produit.

A suivre dans la prochaine partie.

*Voir Nuit Étoilée
**Voir Aurore
avatar
Messages : 322
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre avec Clem et mon Rorok

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle toutes formes d'eau liquide
Animal totem (espèce + nom): Loutre, du nom d'Amarok, le nom d'un album de Mike Oldfield, l'un de ses musiciens préférés.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://aventuresbaltimont.wordpress.com/

Re: L’oubli du givre

le Sam 16 Juin - 17:52
Chapitre III. Partie II.

Le lendemain matin, quelques heures après l'aube, Etoile de feu accosta Coeur d'épines, le chef de la patrouille du matin, qui venait de rentrer :
- Avez-vous trouvé des choses suspectes, ce matin ? Des traces ou...
- Non, Etoile de Feu. Rien à signaler. Affirma le matou.
- Bon. Allez déposer vos proies et reposez-vous. Je vais bientôt désigner les participants du clan du Tonnerre à l'Assemblée.
Il aperçut alors Griffe de Ronce. Il l'appela :
- Griffe de Ronce ! As-tu composé la patrouille du zénith ?
- Oui, Etoile de feu ! Ils viennent de partir.
- Très bien, parfait.
Le meneur eut une soudaine idée. Il se rendit à la tanière de Feuille de Lune. Celle-ci le salua :
- Bonjour Etoile de feu ! Que puis-je faire ?
- Je viens te mettre en garde d'un éventuel événement. Si jamais nous retrouvons le chat qui a été mutilé par le clan de l'Ombre, tiens-toi prête au moment même où il entrera au camp.
- Aucun problème, Etoile de feu.
- Autre chose. N'as-tu pas eu une sorte de vision de la part du clan des Étoiles ? Rien ?
- Non rien.
- Cela ne fait rien. Merci tout de même.
- A ton service, Etoile de feu.
Alors que le meneur allait partir, la guérisseuse le rappela :
- Etoile de feu ! Attends, je voudrais t'avouer quelque chose !
- Quoi ? Il fallait me le dire quand je te l'avais demandé ! Chaque information peut s'avérer cruciale en ces temps...
- Il ne s'agit pas de cela. L'interrompit Feuille de Lune. J'ai vraiment envie de...enfin...j'aimerais tellement avoir un apprenti. J'ai envie au plus profond de moi-même dans avoir un parce que je n'ai pas envie que mes connaissances ne soient pas transmises à quelqu'un d'autre qui pourra assurer la relève.
- Le clan des Étoiles t'aidera à réaliser ton envie. Ne t'en fais pas pour ça. Mais si tu as la quelconque information sur une éventuelle vision envoyé par le clan des Étoiles, je t'en prie, n'hésite pas !
- Je te le promets !
L'ancien chat domestique sortit alors. Il tomba sur Tempête de Sable.
- Oh, Etoile de feu ! Justement, je voulais te voir ! On m'a dit que tu étais chez Feuille de Lune.
- Pourquoi voulais-tu me voir ?
- Je te trouves soucieux, ces temps-ci. Est-ce vrai ?
- Avec ce qu'il se passe, il y a de quoi l'être ! Je suis très inquiet quant à mes rapports face à Etoile de Jais et au clan de l'Ombre. J'ai toujours été opposé au clan de l'Ombre même à mon temps d'apprenti*. Je ne voudrais pas qu'il arrive quelque chose entre nos deux clans une nouvelle fois...Mais avec un meneur comme Etoile de Jais, je ne suis pas tranquille. Il est capable de tout ! Il est assez stricte avec les frontières...
- Et il le faut !
- Oui bien sur !
- Tu connais Etoile de Jais ! Il est très à cheval sur le respect des règles !
- Je sais bien ! Mais bon...Et puis, je me fais du souci pour ce chat errant qui doit être en train d'agoniser quelque part...J'aimerais tellement organiser une expédition afin de le retrouver ! Mais je ne sais pas par où commencer...Peut-être devrais-je quadriller tout le territoire du Tonnerre. Si nous ne le trouvons pas, c'est qu'il a dû quitter le lac. Ou alors, il est dans le territoire d'un autre clan.
- Alors, dans ce cas-là, pourquoi ne le fais-tu pas ? Pourquoi n'organise-tu pas cette expédition ?
- Parce que les meilleurs pisteurs sont déjà partis en patrouille ! De plus, j'ai déjà donné l'ordre d'inspecter chaque recoin de notre territoire afin de retrouver ce pauvre chat !
Il y eut un silence. Tempête de Sable soupira :
- Et bien, tu fais ce que tu veux, je pense. Ce n'est pas moi la chef de ce clan...Bon, autre chose, qui vas-tu désigner pour l'Assemblée de ce soir ?
- Je pense que je vais prendre deux des trois nouveaux apprentis, Nuage de Sureau et Nuage de Mulot. Ensuite, en guerriers, il y aura Flocon de Neige, Aile Blanche, Bois de Frêne, Griffe de Ronce et Patte d'Araignée. Ce sera tout, mais amplement suffisant.
- Parfait !
- Je vais aller dire à ceux que j'ai cité qu'ils viendront à l'Assemblée des Quatre Clans.
- Bien. Je te laisse.
Etoile de Feu commença par se diriger vers la tanière des apprentis. Il y avait là Nuage de Mulot et Nuage de Noisette. Etoile de feu les appela :
- Mes chers apprentis ! Je viens vous voir parce que j'ai quelque chose à vous déclarer.
- Que veux-tu que nous fassions, Etoile de feu ? S'approcha Nuage de Mulot, apparemment certain qu'il s'agissait d'une mission de la plus haute importance. Allons nous nous battre contre le clan de l'Ombre et lui rabattre son caquet ?
- Euh...haha non ! S'esclaffa le meneur, je viens seulement annoncer que j'ai nommé Nuage de Sureau et toi, Nuage de Mulot, pour nous accompagner à l'Assemblée des Quatre Clans.
- Oh c'est nul ! Je voudrais bien me battre, moi ! Fit Nuage de Mulot.
- Comment oses-tu dire ça ?? S'exclama Etoile de Feu. C'est un grand moment pour tout apprenti ! Et c'est une chance d'y participer ! Je suis certain que Nuage de Noisette t'envie !
- Exactement ! Moi, j'y serais bien venu !
- Oh et bien, au moins, ça me permettrait de voir ce que c'est !
- Ah ! Je préfère ça ! Soupira Etoile de Feu. Bien ! A ce soir !
Quittant la tanière des apprentis, le meneur accosta son lieutenant :
- Griffe de Ronce ! Dis à Flocon de Neige, Aile Blanche, Bois de Frêne et Patte d'Araignée qu'ils viendront à l'Assemblée des Quatre Clans ! Si certains de ceux que j'ai cité sont en patrouille, arrange-toi de leur dire une fois qu'ils seront arrivés. Entendu ?
- Compris, Etoile de Feu !

Le soir venu, alors que la pleine lune venait à peine de se lever, Etoile de feu déclara à son lieutenant :
- Nous allons bientôt partir. Lorsque la patrouille du soir rentrera nous...
- Etoile de Feu ! Vite ! Cria Pelage de Granit. Il était à l'entrée du camp.
- Pelage de Granit ?! Que ce passe-t-il ?
- Nous avons retrouvé le chat errant ! Il est maculé de sang !
- Par le clan des Étoiles !!

*Voir Retour à l'état sauvage.

A suivre dans le chapitre IV, partie I
avatar
Messages : 322
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre avec Clem et mon Rorok

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle toutes formes d'eau liquide
Animal totem (espèce + nom): Loutre, du nom d'Amarok, le nom d'un album de Mike Oldfield, l'un de ses musiciens préférés.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://aventuresbaltimont.wordpress.com/

Re: L’oubli du givre

le Ven 29 Juin - 13:10
Chapitre IV. Partie I.

Sur l'île du lac, alors que la pleine lune inondait le lac de sa clarté, les trois clans viennent de s'installer autour du Chêne. Les chefs des clans, quant à eux, se sont posés sur leurs branches respectives. Pelage d'Or, intriguée, songea :
"Où donc est le clan du Tonnerre ? Ont-ils eu un contretemps ? Il est le dernier à arriver ! Si mon frère fait partie du groupe, je vais lui demander de quoi il en retourne..."
Sur le chêne, cependant, Etoile du Léopard s'adressa à ces deux compagnons :
- Que faisons-nous ? Le clan du Tonnerre est en retard !
- Tant pis pour lui ! Nous devons commencer l'Assemblée des Quatre Clans ! Ni la pleine lune ni le clan des Étoiles n'attendront...Pesta Etoile de Jais.
Il s'apprêta à donner l'appel de silence pour stopper les murmures des guerriers lorsque l'un d'eux s'écria :
- Ils arrivent ! Ils sont là !
En effet, quelques queues de renard avant le Pont, on voyait la fourrure d’étoile de feu se mouvoir devant celle des guerriers nommés par celui-ci. Et, quelques instants plus tard, ils traversèrent et rejoignirent le Chêne. Etoile de feu, grimpant à l'arbre, entendit le saluer Etoile de Jais :
- Bonsoir, Etoile de feu ! Que signifie ce retard ?? J'espère que tu auras une bonne raison pour le justifier ! Lui dis-t-il d'un ton sec.
- Et moi, j'espère que le fait que tu veuilles rompre la trêve soit une bonne intuition de ma part !! Lança Etoile de feu.
Etoile de Jais grogna lourdement. Afin de tenter d'apaiser la situation, mais également pour intimer le silence, Etoile Solitaire miaula. Il commença :
- Bonsoir à vous, chats de tous les clans ! Je déclare ouverte l'Assemblée des Quatre Clans ! Nous allons débuter par la situation au clan du Vent !
Etoile de feu était stupéfait de cette prise de parole subite. Etoile solitaire était l'ami d’Étoile de Feu depuis toujours. Son accession au pouvoir l'avait considérablement changé.
- Nous avons tous admirablement bien réussi à nous installer au sein de notre territoire et notre vie normale a reprit son cours. Cependant, nous avons relevé des traces de poil à l'odeur inconnu ainsi que des tâches de sang. Je viens attirer votre attention sur ce sujet afin de vous demander si de pareilles choses se sont produites chez vous...
- Oui ! Au clan de l'Ombre, il n'y a pas eu que des stupides tâches ou des traces de poil ! Nous avons relevé des carcasses rongés à la frontière entre nous et le clan du Tonnerre ! Nous avons accusé celui-ci car c'est le seul coupable possible ! Nous devons les punir !
- Je t'arrête immédiatement, Etoile de Jais ! Tu sais pertinemment que ce n'est pas nous ! Le chat que vous avez attaqué en est le seul responsable ! Et une patrouille l'a enfin trouvé et nous l'avons recueilli au sein de notre clan ! Voilà pourquoi nous étions en retard ! Voudrais-tu notre perte, Etoile de Jais ?
- Ha ha ! Votre perte ? Ne te fais pas d'illusions ! J'essaie de mettre les choses dans l'ordre une bonne fois pour toutes ! Or, c'est toi qui a dérangé cet ordre !
- Etoile de Jais ! Ne dis pas n'importe quoi ! Le clan n'est pas fautif vu que tout cela est de la faute d'un simple chat errant ! Arrête tes allusions illogiques ! Intervint Etoile du Léopard.
Le matou blanc et noir ne pipa mot. Etoile Solitaire prit la parole :
- Nous avons suspecté, de par les poils et le sang, que quelqu'un ou quelque chose s'en est pris à un chat...Nous devons nous mettre sur nos gardes. Il pourrait s'agir là d'un nouvel ennemi comme ceux que nous avons connu tels que les blaireaux ou des chiens errants.
- Etoile Solitaire, désolé de te contredire, mais Etoile de Jais m'a avoué qu'il a donné une correction sévère à ce chat errant. C'est pour cela que nous avions dû voir ces taches de sang...
- Quoi ?? Etoile de Jais, tu n'as tout de même pas fait ça !! S'exclama Etoile du Léopard.
- Etoile de feu fait en sorte de se déculpabiliser ! Ce chat fait partie de son clan !! Il nous l'a dit lui-même ! Accusa Etoile de Jais.
- Mais aucun de nous, à part Poil de Châtaigne, est blanc et écaille-de-tortue ! Et c'était un chat ! Pas une chatte !!
Etoile de Jais ne savait plus quoi dire. Etoile Solitaire dit alors :
- Etoile de Jais, je t'invite à ne pas essayer d'accuser le clan du Tonnerre pour rien. C'est bien la faute d'un chat errant, et pas d'un guerrier.
- D'autant plus qu'un guerrier n'aurait pas dévoré de suite les proies qu'il aurait attrapé ! C'est illogique ! Ajouta Etoile de Feu.
- Et voilà une nouvelle preuve...Quant à toi, Etoile de feu, même si tu viens d'accueillir ce chat errant, tu dois le refouler. Ton intention est peut être bonne mais je te déconseille de le garder avec toi !* Ordonna Etoile Solitaire.
- Un instant ! Ces temps-ci, j'ai eu une vision comme quoi un ancien membre du clan du Tonnerre allait revenir...Si jamais ce chat errant était "l'élu" de cette prophétie, je devrais le garder. Fit le meneur au pelage flamboyant.
- Inutile ! Ce chat errant ne peut pas être un ancien membre du clan du Tonnerre ! Le clan des Étoiles ne peut pas attribuer cette distinction à un stupide chat errant, je refuse de le croire ! Et si tel est le cas, je t'ordonne de ne pas le garder !* Fit Etoile du Léopard. A présent que cet incident est clos, je laisse la parole à Etoile Solitaire, afin qu'il continue son rapport sur son clan.

Beaucoup plus tard, Griffe de Ronce, sur le chemin du retour, s'entretint avec Etoile de feu :
- Tu as vu Etoile de Jais ?? Il était insupportable ! A croire qu'il voulait nous faire porter tout le poids de notre faute !! C'est inconcevable !! De même que les clans sont contre le fait que nous gardions ce chat avec nous !!*
- Il a un certain caractère qui lui est propre. Nous ne pouvons rien contre cela...Pour ce qui est de la volonté des quatre clans, je m'attendais un peu à ce qu'il me demande de refouler cet inconnu. Par contre, je crains pour les relations avec le clan de l'Ombre. Surtout que Pelage d'Or, ta sœur, est au sein du clan de l'Ombre depuis cela beaucoup de temps...**
- Oui. Cela me gêne dans des situations telles que celle-ci. J'aurais aimé qu'elle ne quitte pas le clan du Tonnerre alors qu'elle était encore apprenti...
- Que veux-tu ? C'était sa décision de rejoindre Etoile du Tigre ! Enfin, bon ! Il vaudrait mieux ne pas trop en parler...Je vais rentrer au camp et aller voir immédiatement Feuille de Lune pour prendre des nouvelles de notre protégé...

* Les phrases marquées ont été réédités pour plus de logique.
**Voir Sur le sentier de la guerre

A suivre dans la Partie II du Chapitre IV
avatar
Messages : 322
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre avec Clem et mon Rorok

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle toutes formes d'eau liquide
Animal totem (espèce + nom): Loutre, du nom d'Amarok, le nom d'un album de Mike Oldfield, l'un de ses musiciens préférés.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://aventuresbaltimont.wordpress.com/

Re: L’oubli du givre

le Mer 18 Juil - 12:20
Chapitre IV. Partie II

L'aube se leva doucement sur le clan. Etoile de feu bailla puis, sortit de sa tanière. Dehors l'air était assez humide et des nuages étaient colorés de rose.
- On dirait bien qu'il va pleuvoir...Chuchota Etoile de feu.
Il se dirigea vers la tanière de Feuille de Lune, afin de prendre des nouvelles du rescapé. Il entra à l'intérieur et aperçut le corps brun et blanc du blessé. Il y avait un nombre considérable de toiles d'araignée sur son pelage.
- Bonjour, Etoile de feu ! Bien dormi ? Salua Feuille de Lune en apparaissant dans un coin de sa tanière.
- Oh ! Bonjour, Feuille de Lune ! J'ai bien dormi, malgré les derniers événements à l'Assemblée des Quatre Clans.
- Que s'y est-il passé ? On n'a rien pu me raconter, je me suis occupé du blessé durant presque toute la nuit.
- Oh ! Il faudrait peut être que tu te reposes, non ?
- Oui mais j'ai pu le faire il y a de cela pas mal de temps. Mais ne t'inquiète pas, je ne suis pas trop fatigué non plus.
- Bon cela me rassure. Et bien, à l'Assemblée, Etoile de Jais a fait des siennes. Il a voulu nous accuser d'avoir laissé les charognes rongées. Mais bien sur, je nous ai défendu et Etoile de Léopard a tout de suite compris où voulait en venir Etoile de Jais. Mais pour ce qui est d'avoir accueilli ce chat errant, tous ne sont pas d'accord pour que je le garde au sein du clan du Tonnerre.
- Je m'en doutais un peu. Et vous n'êtes pas arrivé en retard ?
- Si. Et Etoile de Jais m'a bien rabroué là-dessus. Mais j'ai répliqué quelque chose qui lui a fait ravaler le goût de sa chanson.
- Superbe ! J'aime bien t'entendre dire que tu t'es défendu face à Etoile de Jais.
- Et comment va notre rescapé ? Demanda le meneur.
- J'ai dû épuiser ma quantité totale en toiles d'araignée afin d'arrêter les saignements abondants de ce pauvre chat...Maintenant, il ne saigne plus mais j'ai eu beaucoup de fil à retordre avec lui...
- Cela me paraît évident...
Soudain, le chat errant, ouvrit les yeux. Il observa le chat roux et, en une voix râleuse, il l'appela :
- Coeur de Feu...Coeur de Feu...c'est toi ? Tu es là ? Coeur de Feu...
Stupéfaits, les deux membres du clan du Tonnerre se regardèrent. Etoile de feu prit la parole :
- Je...je ne suis plus Coeur de Feu depuis des lunes, mon ami...Je suis Etoile de feu, le...le chef du clan du Tonnerre...
- Coeur de...Etoile de...de Feu ? Tu...tu es notre chef ?
- Euh...oui...Mais qui êtes vous, mon ami ?
- Or...oreille...que...qui...hhhh...je ne sais plus...Souffla-t-il. Sa voix se faisait de plus en plus claire.
- Je vais immédiatement aller chercher de l'eau. Décida Etoile de feu.
Il sortit du camp. Quelques guerriers sortaient de leur tanière, pourtant sans voir leur meneur s'éclipser. Celui-ci sortit du camp et se dirigea vers la berge, près du Vieux Chêne. Il y avait là de la mousse en quantité absolue. A l'aide de ses crocs, il arracha un bon morceau de mousse qu'il trempa dans l'eau fraîche du lac. Revenant immédiatement au camp, il s'engagea dans l'antre de Feuille de Lune et déposa le morceau de mousse imbibé d'eau à côté du rescapé. Celui-ci fit :
- Mer...merci...Etoile de feu.
- De rien.
Il se tourna vers la guérisseuse :
- Ne puis-je vraiment pas l'interroger ?
- Il est faible. Il faut d'abord que ses plaies cicatrisent et qu'il reprenne toutes ses forces.
- D'accord.
Etoile de feu s'apprêtait à s'en aller lorsqu'il remarqua un détail insolite sur le pelage brun-blanc du chat errant. Il s'approcha de lui, posa une patte sur ses poils et frotta. De la terre s'en échappa.
- Par le clan des Étoiles !? Que signifie ceci ? Feuille de Lune ! Viens voir ça !
La guérisseuse du clan du Tonnerre s'approcha à son tour. Elle vit la terre qu’Étoile de feu avait extrait du pelage du rescapé. Elle fit :
- Ça alors ? Mais...mais...d'où vient cette terre ?
- On dirait de la boue qui a séché...Comme la boue que les guerriers de la Tribu de l'Eau Vive possèdent sur leur pelage...C'est curieux.
Le meneur au pelage de feu s'adressa au chat inconnu :
- Viens-tu de la Tribu de l'Eau Vive ?
- Ou...oui. Je...ils m'ont...pardonnez-moi mais...c'est une...une histoire...assez longue et je veux...me reposer...J'espère que...vous...me comprenez...
- Bien sur bien sur...Reposez-vous. Vous en avez besoin. Accepta Etoile de feu.
Puis il demanda à Feuille de Lune :
- Il faut que je te parle. Sortons.
Les deux chats se retrouvèrent dans le camp. Feuille de Lune dit :
- Alors ? Qu'en penses-tu ? C'est un chat de la Tribu de l'Eau Vive ! Que devons-nous faire ?
- D'abord, éviter de s'appuyer sur des hypothèses hasardeuses. Ce chat errant a quelque chose à nous raconter. Attendons avant de nous engager dans quoi que ce soit. D'ailleurs, alors que le clan de l'Ombre l'attaquait, il criait qu'il était du clan du Tonnerre. C'est cela qui a fait qu’Étoile de Jais nous a faussement accusé. Ce chat...c'est peut être celui que la prophétie désigne...ce chat, c'est peut être celui que nous avons perdu, il y a de cela des lunes...ce chat...c'est peut-être...Patte de Givre.

A suivre dans la chapitre V. Partie I
avatar
Messages : 322
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre avec Clem et mon Rorok

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle toutes formes d'eau liquide
Animal totem (espèce + nom): Loutre, du nom d'Amarok, le nom d'un album de Mike Oldfield, l'un de ses musiciens préférés.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://aventuresbaltimont.wordpress.com/

Re: L’oubli du givre

le Dim 5 Aoû - 20:00
Chapitre V. Partie I.

Il y eut le vide...c'était noir, on ne voyait rien. Jusqu'au moment où une lumière apparut, laissant la place à un jeune guerrier roux et à une chatte crème mouchetée, penchée sur son petit, un petit chaton blanc.
- Tu devrais peut-être laisser Museau Cendré l'examiner, Conseilla le guerrier roux à la chatte crème. Il faut s'assurer qu'il n'est pas blessé...
La reine fronça le nez, furieuse :
- Mon petit va très bien ! Tu insinues que je ne m'en occupe pas correctement ?!
Elle tourna le dos au guerrier et guida son chaton vers la pouponnière. C'est alors qu'une autre femelle roux pâle s'adressa au guerrier à la fourrure enflammée :
- Elle est très protectrice envers lui. Je pense que c'est parce qu'elle n'en a qu'un seul.
La scène disparut pour laisser une nouvelle fois place au noir. Après un laps de temps indéfinissable, une nouvelle scène se fit voir.
Il y avait le guerrier roux, la reine crème mouchetée, son chaton, une femelle écaille, une chatte bleu-gris, ainsi qu'une chatte gris foncé. Celle-ci déclara à la reine :
- Je suis désolée, Perce-Neige. Il est sourd.
La scène s'envola, bien plus brève que les autres. Le noir se ré-installa, pour laisser place à un nouveau flash, plus long. Un aigle était en train de planer sur le camp du clan du Tonnerre. Coeur de Feu s'aperçut alors qu'un seul chat ne s'était pas mis à l'abri : c'était Patte de Givre qui jouait encore, au milieu de la clairière.
- Attention !! Hurla Perce-Neige.
Elle se rua alors vers son petit au moment même où elle comprit ce qu'il se passait. A cet instant précis, l'aigle fonça en piqué sur le camp et attrapa Patte de Givre. Alors qu'il allait reprendre son envol, Perce-Neige s'agrippa aux serres de l'oiseau, devançant ainsi Coeur de Feu. Un bref instant, les deux félins se balancèrent. Mais une des griffes de l'aigle se détacha pour atteindre le museau de Perce-Neige qui tomba sous la douleur. Délivré de son poids, l'aigle fila dans les airs en direction des Quatre Chênes. Les cris du petit chaton s'estompèrent au loin. La reine cria de douleur :
- Non !! Pas mon petit !! Pas ça !!!*
Le noir se fit complètement.
- PATTE DE GIVRE !!! Hurla Etoile de Feu en se réveillant.
Il était dans sa tanière. La lumière du soleil perçait à travers les feuillages de l'entrée. C'est alors que le meneur aperçut Griffe de Ronce accourir :
- Etoile de feu ? Tout va bien ? Je t'ai entendu crier.
Le chat roux prit quelques instants avant de répondre :
- Euh...je oui...tout va bien. J'ai rêvé à...c'est étrange...ce cauchemar à réuni tout les souvenirs où Patte de Givre apparaissait...Tu te souviens de lui ?
- Très vaguement, mais oui. Pelage d'Or et moi, on voulait jouer avec lui mais il était...comment dire...il avait un manque de réaction apparent quand on lui parlait...Je me souviens que Bouton d'Or, notre mère, nous avaient rapporté qu'il était sourd. Jusqu'à ce tragique accident où il fut emporté par un aigle.
Etoile de Feu se leva. Il demanda :
- A quelle position est le soleil ?
- A une moitié de zénith...L'aube s'est déjà levé depuis assez longtemps. Mais nous sommes encore dans la matinée...
- Bien. La patrouille de l'aube est-elle rentrée ?
- Non. Pas encore.
- D'accord. Fais-moi signe dès qu'elle sera de retour.
- A tes ordres, Etoile de Feu. Fit Griffe de Ronce en s'en allant.
Le meneur sortit dehors où un soleil radieux l'accueillit. Les chatons jouaient près de la pouponnière, sous les regards amusés de leur mère et de quelques guerriers. Il songea :
"Bien. Un bon petit déjeuner me fera l'affaire."
C'est alors que Feuille de Lune apparut en appelant Etoile de Feu :
- Etoile de Feu ! Etoile de Feu ! Le rescapé veut nous parler !
"Un peu plus tard, le petit déjeuner, visiblement..."
- J'arrive...Je m'apprêtais à aller manger. Mais ce que notre rescapé a à nous dire est, de toutes manières, plus important que ça...
Le chef du clan suivit Feuille de Lune et se dirigèrent vers la tanière de celle-ci. Une fois entré à l'intérieur, Etoile de feu vit que le blessé avait visiblement pris beaucoup de repos et que certaines de ses blessures (moins graves que les autres) avaient, partiellement, été guéries. Il se tenait assis. Mais il n'apparaissait pas écaille-de-tortue, présent. C'était un chat blanc. Sur son pelage, on pouvait néanmoins voir quelques traces infimes de terre. La guérisseuse expliqua :
- Je l'ai fait laver dans le lac. Il m'a dit que la terre dont il était couvert ne lui servait plus à rien. Et...ah ! Autre chose.
Elle s'approcha de son père et lui susurra à l'oreille :
- J'ai également découvert, en l'examinant, qu'il était...à demi-sourd...
Etoile de Feu écarquilla les yeux. Pour lui, presque tout ses doutes avaient disparu. Mais il fallait encore que le chat rescapé confirme par lui-même qu'il était bel et bien Patte de Givre... Etoile de feu s'adressa au blessé :
- Bonjour à toi ! Tu veux nous parler, c'est cela ?
- Oui. Fit celui-ci, d'une voix au ton clair. Je veux vous raconter mon histoire. De mon enfance jusqu'au but de mon arrivée au sein du clan du Tonnerre. J'espère que vous aurez beaucoup de temps devant vous car je vais en avoir besoin.
- Raconte, mon ami. Commence ton récit.
- Cela à commencé dans une vallée montagneuse et très rocheuse... Je me souviens avoir été recueilli par trois guerriers que je ne connaissais pas au sommet d'une grande colline...

*Tous les passages suivants sont tirés du cinquième livre du premier cycle : Sur le sentier de la guerre.

A suivre dans le chapitre V. Partie II
avatar
Messages : 322
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre avec Clem et mon Rorok

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle toutes formes d'eau liquide
Animal totem (espèce + nom): Loutre, du nom d'Amarok, le nom d'un album de Mike Oldfield, l'un de ses musiciens préférés.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://aventuresbaltimont.wordpress.com/

Re: L’oubli du givre

le Lun 27 Aoû - 11:17
Chapitre V. Partie II

La troupe se mit à descendre la montagne tout en faisant attention au nouveau venu qu'elle allait apporter à la tribu. Enfin, ils arrivèrent doucement mais sûrement à la cascade. Le petit semblait frissonner. Mont tenta de l'apaiser :
_ Oh, petit, tout va bien ! Nous sommes derrière...
Mais il se rappela que toutes paroles seraient vaines. Il l'emmena alors vers l'entrée cachée de la tribu. Un garde-caverne s'avança alors et leur dit :
_ Mont ? Vous êtes déjà de retour ? Et qui est ce jeune chaton ?
_ Nous l'avons sauvé des serres d'un aigle. Il est sourd. Il faut que j'aille voir Conteur. C'est important. Peux-tu lui dire que je dois aller le voir ?
_ Compris.
Laissant le garde-caverne repartir dans le camp, les quatre chats entrèrent entièrement dans celle-ci. Mont expliqua aux deux autres chasses-proies :
_ Ecoutez, je vais aller voir Conteur au sujet de ce chaton sourd. Je pense que ce ne sera pas long. Pourrez-vous m'attendre ?
_ Bien sur ! Répondit Pluie.
_ Sans aucun doute ! Renchérit Moineau.
Et le chasse-proies, laissant là ces deux compagnons, et faisant signe au chaton de le suivre, s'en alla vers la Grotte aux Pointes Rocheuses de Conteur. Il y discutait avec le tout jeune Pic où nichent les Aigles, l'aspirant de Pluie. Conteur aperçut le chasse-proies.
_ Ah, Mont ! Corniche m'a prévenu. Ta patrouille est déjà fini ?
_ En réalité, Conteur, je suis venu pour vous présenter ce chat que nous avons sauvé de...
_ D'accord mais... L'interrompit Conteur.
Celui-ci s'adressa à Pic :
_ Mon jeune chat, j'ai une discussion à faire avec Mont. Veux-tu nous laisser ?
_ Oui, Conteur.
L'aspirant quitta la Grotte aux Pierres Rocheuses. Conteur fit signe à Mont de s'approcher. Celui-ci s'exécuta.
_ Raconte moi, Mont.
_ Et bien voilà, Conteur. Nous étions en train de guetter des proies dans les montagnes lorsque nous avons entendu des cris apeurés ainsi qu'un battement d'ailes de rapace. Nous en avons alors déduit qu'un chaton avait été pris au piège par un aigle. Nous avons donc lutté pour le reprendre avec nous. Le plus malheureux, c'est que l'aigle nous a échappé.
_ Il n'y a pas de malheureux, Mont. Ce qui comptait premièrement, c'était la survie de ce jeune chaton.
Le soigneur s'adressa au nouveau venu :
_ Bonjour, mon petit ! Ne crains pas, tu es entre de bonnes pattes ! Quel est ton nom ?
Apparemment rasséréné, le petit chaton ne répondit pourtant rien.
_ Eh bien ? S'étonna Conteur.
_ Oh ! J'oubliais, Conteur ! Ce chaton est sourd !
_ Par la Tribu de la Chasse Eternelle !
_ Que pouvons-nous faire ? S'enquit Mont.
Le soigneur se mit à réfléchir. Il répondit finalement :
_ Laisse-le moi. J'ignore si la Tribu de la Chasse Eternelle pourra m'aider... Je crois connaître un remède très ancien contre la surdité. Mais je ne sais s'il pourra être encore efficace...
_ Ô Conteur ! Ta sagesse est grande ! J'espère que tu sauras quoi faire !
_ Moi également, je l'espère. Je te libère, Mont ! Retourne en patrouille !
_ A tes ordres, Conteur !
Le chasse-proies s'en retourna, laissant le jeune chat avec Conteur. Celui-ci écrivit dans la poussière de la grotte :
Nom ?
Le jeune chat comprit ce que le soigneur lui demandait. Il écrivit :
Patte de Givre
Conteur se mit à marmonner :
_ Bien. Si ce chat connaît son nom, cela veut dire qu'il l'a entendu un jour... Ce qui signifie qu'il n'a pas tout le temps été sourd... Il y a donc forcément un moyen de le guérir.
Conteur fit signe au chaton de rester dans la Grotte pour aller lui chercher à manger.

Bien après que le soleil se soit couché dans la vallée rocheuse, pendant ce temps, alors que tout le monde dormait, Conteur priait ses ancêtres :
_ Ô Tribu de la Chasse Eternelle ! Guide ce jeune chaton et aide-moi à le guérir ! Je suis certain qu'il peut être un grand guerrier si tu nous as permit de le sauver !
Cependant, dans une litière que l'on a tout spécialement préparé pour le nouveau venu, celui-ci songea :
"Que puis-je faire, à présent ? Pourquoi m'as-t-on sauvé si c'est pour me laisser sourd et muet ainsi ?? J'aurais dû mourir dans le nid d'un aigle ! Ah ! Pourquoi suis-je sourd ? Pourquoi je n'ai pas pu entendre plus de temps que ça ? Je me souviens de certains sons avant d'être devenu sourd ! Est-cela, tout juste avant que je puisse parler ! Ah ! Clan des étoiles ! Que veux-tu de moi ? Quelle est ma destinée à tes yeux ?"
Il essaya alors de dire quelques mots, de parler. Mais il ne s'entendait pas. Cela le tourmentait, plus que jamais. Il aurait tant aimé pouvoir parler et remercier ces chats inconnus qui l'ont sauvé et qui ne lui veulent que du bien...
"Et que deviendra ma mère sans moi ? Maman...maman...! Maman !!"
Le pauvre Patte de Givre se mit à pleurer. Mais quelques instants plus tard, il se ressaisit et pensa en son for intérieur :
"Le clan des étoiles nous envoie ses épreuves. Nous nous devons de les surmonter ! Ma vie n'est pas faite pour rien ! Je suis certain que ces chats pourront me guérir, par quelconque moyen... Allons ! Essayons de dormir..."
Peu après, Patte de Givre trouva enfin le sommeil, harassé par sa journée.

A suivre dans la partie III du chapitre V
avatar
Messages : 322
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre avec Clem et mon Rorok

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle toutes formes d'eau liquide
Animal totem (espèce + nom): Loutre, du nom d'Amarok, le nom d'un album de Mike Oldfield, l'un de ses musiciens préférés.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://aventuresbaltimont.wordpress.com/

Re: L’oubli du givre

le Dim 9 Sep - 9:29
Chapitre V. Partie III

L'aube se lève dans les montagnes. Une nouvelle journée commence pour la tribu...et pour son nouveau venu. Conteur sortit de sa grotte et appela vers lui Mont, son fidèle chasse-proies.
- Viens, Mont. Nous allons accompagner Patte de Givre dehors. Je veux l'emmener faire un tour. Pendant que nous veillerons sur lui, je te parlerais d'une chose importante.
- Bien, Conteur.
Les deux matous allèrent à la rencontre de leur protégé. Celui-ci était déjà éveillé. Conteur le salua et lui fit signe de le suivre. Docilement, Patte de Givre obéit. Ils sortirent tous les trois de la Grotte de l'Eau Vive et contournèrent le gouffre que la cascade traversait. Une fois là, Conteur fit signe au chaton qu'il pouvait se défouler un peu et qu'ils le surveillaient. Enfin, Mont commença :
- Mais, Conteur ! Ce que je ne comprends pas, c'est que tu ne sors presque pas de notre Grotte ! Et là, tu...
- Ne t'inquiète pas. C'est exceptionnel et cela ne durera pas longtemps. Il faut que je te mette au courant de ce que la Tribu de la Chasse Eternelle m'a dit à propos de ce jeune chat. J'ai eu un signe durant la nuit.
- Quel est-il, Conteur ?
- Voici ce qui m'est apparu : j'ai vu une feuille morte, presque noire, descendre de part le trou qui laisse passer la lumière de la lune et arriver dans la flaque d'eau de la Grotte aux Pointes Rocheuses. Mais avant qu'elle n'atteigne la flaque, la pluie a commencé à tomber et une goutte a perforé la feuille, qui s'est posée sur la flaque et a coulée. Le lendemain, la feuille a disparue.
- Je ne suis pas expert en interprétation de signes...et je vois mal ce qu'une feuille morte perforée par une goutte de pluie pourrait avoir comme rapport avec ce Patte de Givre.
- C'est normal. Mais pour moi, cela paraît évident. Cette feuille morte symbolise la surdité de Patte de Givre. Et l'eau a perforé la feuille morte...
- Tu voudrais donc dire que Patte de Givre retrouverait son ouïe grâce à l'eau ? Mais...c'est absurde !! Je...je n'ai jamais vu ou entendu tout cela !
- Tu es bien incrédule, Mont. Mais sois sans crainte. La tribu de la chasse éternelle ne s'est jamais trompée.
- Je...j'ai peine à y croire, Conteur.
Soudainement, occupés par leur conversation, Conteur et Mont ne virent pas que Patte de Givre s'était approché du gouffre et qu'il s'était penché dangereusement au-dessus. Mais le pire arriva. Entendant un cri, les deux guerriers de la Tribu s'aperçurent avec effroi que Patte de Givre tombait dans le gouffre.
- Par la Tribu de la Chasse éternelle !!! Patte de Givre !!! S'écria Mont.
- Vite, Mont !! Je sais où il est tombé ! Il y a un lac profond en contrebas ! Descendons vite !!!
Conteur conduisant Mont, ils empruntèrent un sentier secret. Deux gardes-cavernes les avaient rejoints. Plus tard, ils arrivèrent enfin à l'étendue d'eau froide dans lequel la cascade tombait. Ils virent, glacés d'horreur, que Patte de Givre était sous la surface du lac.
- Je vais aller le chercher !!
- Conteur !! NON !! Protesta Mont.
Mais c'était trop tard. Bravant le froid de l'eau, Conteur s'engagea dans la profondeur du lac. Devant lui, Patte de Givre se débattait encore pour tenter de remonter à l'air frais. Le temps que le meneur atteigne le chaton, celui-ci ne bougeait plus. Conteur attrapa Patte de Givre par la gueule et remonta comme une flèche à la surface. Les guerriers poussèrent un soupir de soulagement. Mont aida Conteur à revenir sur la berge. Le meneur posa doucement le chaton sur le sol et frotta son pelage pour le réchauffer. Il colla son oreille sur la poitrine menue de Patte de Givre et soupira :
- Il vit ! Il s'est juste évanoui, mais il a eut le réflexe de ne pas respirer...encore heureux. Transportons-le jusqu'à la Grotte aux Pointes Rocheuses, je vais tenter de le réanimer.

- Excuse moi. Mais cela ne fait pas partie de tes souvenirs, il me semble. Est-ce que, par hasard, on ne t'aurait pas raconté les événements ? Demanda Etoile de Feu
- Si, Etoile de Feu. Tu as deviné.
- Bien. Continue, je t'en prie.


Quelques instants plus tard, Conteur retourna dans la Grotte, flanqué de Mont et des deux gardes-cavernes. Mont déposa Patte de Givre dans l'antre du meneur. Ce dernier déclara :
- Maintenant, ne me déranger sous aucun prétexte. Je dois guérir ce petit. Mont, pars en patrouille de chasse avec Plume et Etoile.
- Bien, Conteur.
Les gardes-cavernes saluèrent Conteur avant de repartir. Le soigneur alla chercher quelques plantes médicinales pour Patte de Givre. Le chaton se mit soudainement à s'éveiller. Il murmurait une demande qui, presque inintelligible, pouvait s'entendre :
- Qu'est-ce qui...passé ?
Conteur, entendant la question, se retourna et lui répondit :
- Tu es tombé dans le lac froid où se jette notre cascade. Heureusement, je t'ai sauvé. Excuse-nous de...
Patte de Givre l'interrompit, d'une voix bien plus claire :
- Attendez ! Je...je crois que...que...je vous ai...entendu...
Secouant sa tête, il put réussir à faire sortir de l'eau de ses oreilles...de l'eau trouble.
- Patte de Givre ? Tu...tu m'entends ? Hasarda le soigneur, sans trop y croire.
- Je vous entends !! J'entends !!! C'est...oh par le clan des étoiles, c'est fabuleux !!! A croire que cette chute m'a délivrée de ma surdité !! Oh merci !! Merci, clan des étoiles !! Merci pour ce cadeau !!!
Conteur, rempli d'une joie incontournable, repensa au signe qu'il a vu.

"Et l'eau accomplira la délivrance que ce chaton méritait"

A suivre dans la première partie du Chapitre VI
avatar
Messages : 322
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre avec Clem et mon Rorok

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle toutes formes d'eau liquide
Animal totem (espèce + nom): Loutre, du nom d'Amarok, le nom d'un album de Mike Oldfield, l'un de ses musiciens préférés.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://aventuresbaltimont.wordpress.com/

Re: L’oubli du givre

Hier à 19:00
Chapitre VI. Partie I

Plusieurs jours ont passé. Conteur voyait son petit protégé s'épanouir dans sa vie débarrassée de tout les ennuis possibles. On veillait sur lui afin que l'on ne se dise pas que Patte de Givre avait été sauvé pour rien.
Un jour, alors que le matin était déjà bien entamé, Conteur appela son fidèle chasse-proies, Mont.
- Il faut que je te parle au sujet de Patte de Givre, Mont.
- Mon attention est portée sur tes paroles, Conteur.
- Ce chaton que nous avons sauvé respire de nouveau la vie, Mont. Nous lui avons rendu sa joie de vivre. Il a dès à présent commencé une vie normale. Et cela, je suis certain que c'était inexorable.
- Inexorable ? Que veux-tu dire, Conteur ? Ce chaton aurait-il une mission à accomplir ?
- Je n'ai pas entendu cela dans les dernières interprétations des signes que la Tribu de la Chasse Eternelle m'a envoyé. Je n'ai seulement compris qu'une seule chose : ce chaton DEVAIT arriver ici, il DEVAIT nous rencontrer. Et cela, nous ne savons pas encore pourquoi. Et nous ne savons pas non plus d'où il vient. Patte de Givre n'est pas "l'envoyé" que la Tribu de la Chasse Eternelle nous a conféré pour vaincre Long Croc. L'élu qui doit nous sauver possède un pelage argenté. Or, ce chaton est blanc comme neige.
- Tu es vraiment sûr que rien ne t'a éclairé sur le pourquoi de la présence de Patte de Givre au sein de la Tribu de l'Eau vive ?
- Non, Mont. Pour l'instant, rien ne m'a été donné. J'ignore pourquoi la Tribu de la Chasse Eternelle ne m'a rien dit de plus par rapport à ce chaton depuis l'annonce de la guérison de sa surdité.
- Peut-être est-il familier de notre "Elu" ?
- Peut-être. Il faut coûte que coûte lui demander d'où il vient. Nous ne l'avons pas encore fait et cela peut nous être important...très important...
Quittant la tanière de Conteur, les deux chats s'en allèrent vers la tanière des porteuses où Patte de Givre jouaient avec ses nouveaux compagnons. Mont l'appela :
- Patte de Givre ! Nous avons à te parler.
- D'accord, Mont ! Qu'est-ce que cela fait du bien de pouvoir entendre les autres qui m'appellent !
Le chaton blanc rejoignit le chasse-proies et le soigneur. L'emmenant à un coin tranquille, Conteur s'adressa à Patte de Givre :
- Si cela ne te gêne pas, nous voudrions te poser quelques questions.
- Je veux bien. Répondit-il.
- Parfait ! Alors, Patte de Givre, d'où viens-tu ?
- D'une forêt qui est très loin de ces montagnes. Lorsque l'aigle m'emportait avec lui, j'ai pu voir toute la forêt vu de haut. Mais je suis sûr que la forêt que je vous désigne est vraiment très éloignée de ces montagnes.
- Vivais-tu seul ? Etais-tu un chaton errant ? Interrogea Conteur.
- Non ! Je vivais avec beaucoup d'autres guerriers. Dans une tribu comme la vôtre mais dans une forêt. Les seuls noms dont je me souviens, c'est "Coeur de Feu" et "Clan Tonnerre".
- Clan Tonnerre ? Ca alors ! Existerait-il d'autres chats au-delà des rocs ? S'exclama Mont.
- Je vous le jure !
- Est-ce possible que "l'Elu" vienne de là-bas ? Fit le chasse-proies, sans attendre de réponse.
- L'élu quoi ??
- Ne t'inquiète pas, Patte de Givre. Tu n'as rien à voir avec ça. Et donc, tu dis que tu vivais dans un...clan. Et ce clan, il est comme notre tribu, ou...
_ Oui...enfin...d'après ce dont je me souviens, bien sûr... Mais est-ce que vous pourrez m'y reconduire ?
- Quoi ?? S'exclama Mont. Mais tu n'y penses pas ! Cela est extrêmement loin !
- Mont, Patte de Givre a raison. Je connais un chemin qui nous emmène en dehors de la montagne. Il se dirige du côté où le soleil se lève. Il me semble que lorsque tu as sauvé Patte de Givre, le soleil se levait, non ?
- Euh oui... L'aigle venait en direction du soleil, en effet... Mais il devait venir de très loin !
- J'en suis bien conscient, Mont. Mais nous ne devons en aucun cas garder ce chaton alors qu'il a de la famille dans sa forêt, qui le croit sans aucun doute mort. Nous nous devons de le ramener à son clan.

Etoile de Feu interrompit le récit du chat étranger. Ainsi, celui qu'ils avaient recueilli était bel et bien Patte de Givre. Cette nouvelle le transperçait de joie à l'instant même où il l'avait compris.
- Mon cher Patte de Givre, tu ne peux pas savoir la joie immense de savoir enfin que depuis tout ce temps, tu étais en vie alors que nous te croyons tous mort !! Et...que tu sois guéri de ta surdité, que tu puisses te rappeler des nous...c'est un miracle !! Soit Béni mille fois le Clan des étoiles !!
- Je peux le comprendre, Etoile de Feu. Je me souviens parfaitement de mon désespoir alors que j'étais encore sourd. Je ne cessais de penser à ma mère... Ma mère !! Je veux la revoir, Etoile de Feu !! Où est-elle ?
Soudainement très embarrassé, l'ancien chat domestique dit au revenant :
- Euh...elle...est dans la tanière des anciens et...elle est en train de se reposer... Pas vrai, Feuille de Lune ?
Sa fille regardait avec incompréhension le meneur. Etoile de feu renchérit, afin de s'assurer que la guérisseuse puisse prendre son parti :
- N'est-ce pas ?
- Oui...euh oui...Elle vient de sortir d'un mal blanc et...elle prend encore le temps de s'en remettre. D'ailleurs, toi-même, tu ferais mieux de te reposer également.
- Ah je vois. Mais pourrais-je vous raconter la suite de mon histoire, tout de même ?
- Bien entendu ! Mais pas maintenant. Je...
C'est alors que Griffe de Ronces entra dans la tanière de Feuille de Lune.
- Etoile de feu ! On m'a dit que si j'avais besoin de toi, je pouvais te retrouver ici ! La patrouille de l'aube a terminé son examen ! Poil de Fougère veut te parler d'une chose importante à ce sujet.
- Bien Griffe de Ronces, j'arrive immédiatement.
- Qui est ce chat ? Demanda Patte de Givre.
- C'est Griffe de Ronces, Patte de Givre. Celui avec qui tu jouais étant chaton. C'est Petite Epine. Lui dit le meneur.
- Petite Epine ?? C'est toi ?? Oh par le clan des étoiles, je me souviens de toi !!! Se leva le rescapé.
- Tu es Patte de Givre ?? Non, ce...c'est impossible !! Tu...tu m'entends ?!
- Bien sur que je t'entends !! J'ai été guéri !! Guéri, comprends-tu ??
- Mais...mais comment est-ce possible ?? C'est un...un vrai miracle !!! Comment as-tu pu t'en sortir ?!
- C'est long à expliquer...je...
- Qu'importe ! Je veux rester autant de temps qu'il le faudra pour connaître la vérité !
Patte de Givre se tourna vers le chef roux.
- Etoile de feu, puis-je tout raconter à Griffe de Ronces ?
Etoile de Feu dit au demi-sourd :
- D'accord. Mais ne lui raconte pas ce que je ne sais pas, d'accord ?
- Entendu !
Et tandis que les deux compagnons commençaient à palabrer, Etoile de feu sortit de la tanière de la guérisseuse, flanqué de sa fille.
- Mais Etoile de feu ! Tu es complètement inconscient d'avoir dit à Patte de Givre que Perce-Neige était en vie !!!
- Et comment aurait-il réagi si nous lui avions déclaré qu'elle était morte ?? Il s'en serait évanoui !! Il ne s'est pas remit de sa mésaventure qu'il lui faudra encore assumer la mort de sa mère ! Ce que j'ai fait et logique. Je ne veux pas faire de peine à Patte de Givre alors que ce dernier vient de revenir !
- Oui. Tu as peut-être raison mais lorsque tu lui annonceras, saches que c'est à toi qu'il en voudra. Ce sera de ta faute.
- Feuille de Lune, je ne te permets pas de me parler comme ça ! Tu es ma guérisseuse, certes, mais tu es ma fille et je suis ton chef !
- Etoile de Feu, j'en suis bien consciente. Je t'avertis simplement de ce que tu risques d'encourir, c'est tout. Je ne voulais te vexer dans ce que je te disais.
- Oui. D'accord.
Le meneur donna un coup de langue sur l'oreille de sa fille pour se faire pardonner. Ce qu'elle accepta.
Regardant sa fille revenir vers sa tanière, Etoile de Feu se dirigea vers Poil de Fougère qui l'attendait au pied de la Corniche.

A suivre dans la seconde partie du Chapitre VI.
Contenu sponsorisé

Re: L’oubli du givre

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum