Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 16/03/2018
Age : 18
Localisation : On s'le d'mande!

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Elle maîtrise les "forces" (gravité, forces d'attractions, de répultion, etc)
Animal totem (espèce + nom): ///
Voir le profil de l'utilisateur

Les combats 1

le Mar 20 Mar - 20:07
De nombreux affrontements ont eut lieu aujourd'hui, tous ont été unique à mes yeux, il avait chacun leur truc d'unique, je ne saurais pas comment l'expliquer. Il y en a eut des combats avec l'utilisation de pouvoirs spectaculaires, tandis que d'autres ont plus sembler être une lutte acharnée purement physique, qui était tout aussi impressionnante! Je crois bien que Mura a côté de moi ne comprend pas trop mon excitation lors de chaque combat, mais bon, pas sûr qu'elle me comprenne tout court... mais je garde espoir! J'ai envie de mieux la connaître! ...enfin, il y a aussi cette sensation persistante qu'on s'est déjà vu avant, quelque part, mais j'arrive pas à savoir où exactement... j'ai jamais eut très bonne mémoire, ça m'aide pas! Quoiqu'il en soit, la voir toute seule dans son coin m'a donné envie de passer mon temps avec elle, je supporte vraiment pas de voir des personnes seules moi... c'est peut être pour ça qu'on me laisse tomber, vu que la tentative de lien ne vient que d'un seul côté. Qu'importe! C'est pas une petite chose comme ça qui va m'abattre!
Le combat entre Mura et l'autre vient de finir et je suis impatiente de connaître le combat suivant! Peut être que ça sera moi, qui sait? J'espère un peu, je vais enfin pouvoir montrer à Mura se que je sais faire! Peut être qu'elle me donnera un peu plus d'intérêt après... oui, je garde espoir, même si je sais qu'elle aimerait bien se débarrasser de ma compagnie.
-Pour le combat suivant... Le "présentateur" se racle la gorge, avant de poursuivre. Ella Swan contre Boulanger Matilde!
Je saute presque de mon siège, toute excité. Mura me fixe avec ses yeux verrons, je sais pas trop ce qu'il signifie, mais je prends ça pour un encouragement de sa part et je descends à toute vitesse l'estrade, pour me mettre là où se déroulera mon combat. Mon adversaire me rejoint. Un mot sur elle? Jolie cheveux! Oui, je sais, ça fait deux, mais bon, on va pas chipoter! J'ai jamais testé cette couleur... après, pas sûr qu'une teinture puisse donner... ça! Ses yeux aussi! C'est ça vrai couleur d'yeux? Qui sait! C'est possible!
Je ne récupère aucune arme, pas que j'en utilise pas habituellement, mais je pense que me balader avec un gun avec des balles avec peu d'effet... même si ça peut être utile, puis, je pourrais utiliser pleinement mon pouvoir, sans à avoir me soucier de mes "accessoires" ('fin, faut quand même que je fasse attention niveau vêtement, ça pourrait finir tragiquement...). Je fais un grand sourire à la-fille-aux-cheveux-trop-beau lumineux. J'ai hâte que ça commence!
avatar
Messages : 100
Date d'inscription : 07/03/2018
Age : 17
Localisation : Académie Olympium

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle les ondes énergétiques et magnétiques
Animal totem (espèce + nom): Othala, petit poney shetland d'un beau beige-doré aux crins blancs neige.
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les combats 1

le Mar 20 Mar - 22:19
- Ella Swan et Boulanger Matilde !
Quoi ? Déjà ?!
Mais....
Bon, ok Swa, respire...
Je me lève et caresse un dernière fois mon totem avant de descendre les escaliers. Je passe mon katana dans l'huile protectrice et avance au milieu du gymnase.
Matilde, mon adversaire, a un sourire immense, comme si elle était heureuse d'être là. Elle a des cheveux rose pétant, remonté en queue de cheval rapide d'où s'échappe quelques mèches rebelles. Elle mastique ouvertement un chewing-gum en me fixant droit dans les yeux, ce qui est assez perturbant. Néanmoins, elle a l'air assez sympa et ouverte d'esprit, et ne ressemble pas à une grosse brute qui n'attend que de faire couler mon sang.
Je lui souris également et me mordille la lèvre, ne sachant pas trop quoi faire.
- J'adore tes cheveux !
Quoi ?
- Euh....m-merci.....
- De rien ! Bon, on se bat ?
Sans même attendre ma réponse, elle se met en position, pliant légèrement les jambes, et se jette sur moi à toute vitesse.
Ma main se crispe sur la poignet de mon katana et je me jette sur le côté avec un léger cri.
Je cligne des yeux, me relève dans la foulé et envoie ma main droite en avant, provocant un fort tremblement dans l'air qui fait tituber Matilde.
Nous sommes de nouveau face à face, à la seule différence que je me sens bien plus confiante maintenant.
Je positionne mes jambes et décide de me débarrasser de mon katana. Matilde n'est pas armée, alors autant que je profite de ça comme un entrainement au corps à corps.
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 16/03/2018
Age : 18
Localisation : On s'le d'mande!

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Elle maîtrise les "forces" (gravité, forces d'attractions, de répultion, etc)
Animal totem (espèce + nom): ///
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les combats 1

le Mer 21 Mar - 16:38
Je n'ai pas pu m'en empêcher et j'ai lâché mon commentaire sur ses cheveux... ils sont si beau aussi! Je crois que ça l'a un peu déstabilise, mais je vois pas pourquoi, je donnai juste mon avis sur la beauté de ses cheveux.
Après quelques paroles échangées, le combat commence enfin. Je plie légèrement les jambes et utilise mon pouvoir pour courir vers elle plus vite. Comment? En annulant les effets des frottements de l'air entre autre... et étant donné qu'elle est assez proche de moi, un petit brin d'attractivité de moi à elle et voilà! Elle m'évite en se jetant au sol en poussant un petit cri. Je l'ai surprise? C'est possible! Puis, elle tend sa main droite vers moi et je manque de tomber. Elle vient de faire quoi là? C'est comme si... une force venait de me pousser. Intéressant! Un pouvoir similaire au mien? Peut être bien!
Rapidement, on se retrouve de nouveau face à face, la fille-aux-cheveux-trop-beau se débarrasse même de son arme, préférant sans doute au final un bon vieux combat au corps à corps. Je sens que la suite va être intéressante! Je me précipite à nouveau vers elle, avant de sauter dans les airs. Je me libère de la gravité et m'élève dans les airs, gardant quand même un peu de la force d'attractivité du sol, pour éviter de me retrouver dans l'espace. D'un point de vue extérieur, ça a sans doute l'air d'un saut parfaitement contrôlé, alors qu'en vérité, un simple coup de vent peut tout faire basculer. J'ai pris un gros risque, mais je ressens le besoin irréversible de donner tout ce que j'ai. Alors, pourquoi tenter le risque?
Je m'attire à nouveau au sol, derrière elle et la frappe dans le dos avec toute la force que je possède -c'est à dire pas grand chose... mais ça fait quand même un peu mal!-, avant de reprendre mes distances. Je me sens fatigué d'un coup... j'aurais peut être pas du faire ça au final, c'est crevant. Je défie mon adversaire du regard. allez, à toi d'attaquer!
avatar
Messages : 100
Date d'inscription : 07/03/2018
Age : 17
Localisation : Académie Olympium

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle les ondes énergétiques et magnétiques
Animal totem (espèce + nom): Othala, petit poney shetland d'un beau beige-doré aux crins blancs neige.
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les combats 1

le Jeu 22 Mar - 18:06
Les attaques de Matilde sont vraiment difficiles à éviter, nos deux pouvoirs provoquent des énormes vagues d'ondes dans l'air qui doivent bien se faire sentir dans les estrades.
Lorsqu'elle effectue son saut et atterrit derrière moi, je suis parfaitement incapable d'éviter son coup en part en avant.
Je me retrouve accroupi, face à elle, le souffle court.
Je commence à ne plus savoir quoi faire...
Je remet une mèche rebelle derrière mon oreille, souffle et bondit en avant sans idée précise de ce que je vais faire.
Elle se tend, prête à m'éviter et au moment ou elle se jette sur le côté pour éviter la collision, j'envoie une vague d'onde qui l'a heurte en pleine hanche, la faisant tomber au sol. Je m’immobilise et fais demi-tour sans décoller le pied droit du sol et laisse un moment de flottement pour qu'elle se redresse.
Je vois dans son regard que elle aussi commence à peiner, alors quand elle tend le bras vers moi et que je manque de tomber, j'arrive difficilement à contrer.
- Aller fillette tient le coup ! me souffle Othala par la pensée.
- J'aimerais bien 'y voir !
- Je suis un poney pacifique, désolé !
- Ferme la, tu me déconcentre.

Nous sommes de nouveau face à face, le souffle court toutes les deux. Depuis une minute, nous échangeons ondes sur ondes, qui s'annulent d'elles même en se heurtant. Une perle de sueur coule sur mon front et j'ai des fourmis dans le bout des doigts et des jambes à force de contrôler toute cette énergie.
Maintenant, la question c'est : Laquelle d'entre nous va lâcher la première ?
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 19/03/2018

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Sait prendre l'apparence de n'importe quel garçon
Animal totem (espèce + nom): Un hérisson du nom de Lolek.
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les combats 1

le Sam 24 Mar - 13:09
Piotrek IX

Je m'approcha rapidement de mon ami. Nous nous saluâmes par un check :
_ Salut, mec ! Super ton combat ! Tu m'as impressionné !
_ Merci ! Le tien était bien aussi ! Tu as vu la référence ? Je me suis métamorphosé en Agent Smith !
Mais je compris qu'il ne connaissait probablement pas le personnage que je venais d'évoquer.
_ L'agent Smith ! De Matrix ! Tu connais Matrix ? Lui-demandais-je.
_ Ouais, bien sûr ! Répondit-il.
Je sentais un petit gêne dans sa réponse.
_ Tu ne connais pas ? Il faut absolument que tu vois ce film ! Il est génial !!
_ J'y penserais, t'inquiète !
Confirmation : il ne connaissait pas. Mais qu'importe ! Ce n'est pas parce qu'il ne connaît pas Matrix que je lui en voudrait ! Enfin bon ! N'y pensons plus. Il reste bon ami tout de même.
M'asseyant à ses côtés, Raphaël me demanda, tandis que Lolek alla discuter avec Porcelaine :
_ Alors, que penses-tu des combats ? C’est géant de voir des élèves se bastonner !
_ Effectivement ! C'est marrant aussi ! Et puis, au final, j'aime bien cet événement-là puisque je découvre des pouvoirs que, jusqu'alors je n'en ai vu aucune manifestation à part la mienne ! C'est très intéressant de voir d'autres pouvoirs que le sien, même si je n'en vois pas trop l'utilité. Sans doute pour aiguiser notre défense.
_ Tu n'as pas tord ! Mais moi, je trouve ça incroyable parce que l'on peut voir la véritable facette cachée de chacun des élèves et savoir de quoi ils sont capables. Ce qui drôle, c'est que des fois, dans la vraie vie, ils sont très différents de ce qu'ils peuvent être lorsqu'ils montrent la capacité de leurs pouvoirs ! C'est drôle comme paradoxe, tu trouves pas ?
_ Totalement ! Bon, après, c'est un peu embêtant quand il s'agit de vrais affrontements et que les deux adversaires se vouent une vraie haine.
_ Sûr ! Faudrait pas qu'il y ait un combat de ce genre tout de suite après.
A ce sujet, alors que nous étions en train de bavarder, le professeur avait déjà appelé les concurrents suivants et ces derniers s'étaient déjà mis en place. A ma grande stupéfaction, il s'agissait d'une certaine Murazaki Davy contre...Faustine !
_ Eh bien, Raph' ! Que penses-tu de ce combat ? Et moi qui ne voulait pas que les deux adversaires soient tout les deux enragés l'un envers l'autre.
_ En l'occurrence, Pio', c'est plutôt l'une qui a peur de l'autre et l'autre qui se délecte de la situation...
_ Je crois savoir d'avance la personne victorieuse.
_ Tout le monde le sait, à mon avis. Fit Raphaël. Cela paraît évident.
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 19/03/2018
Localisation : Dans la cour avec mes potes

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Peut donner vie et contrôler des objets inanimés en jouant de la flûte
Animal totem (espèce + nom): Porcelaine, une lapine blanche aux yeux bruns de la taille d'un petit chien
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les combats 1

le Dim 25 Mar - 13:58
Nous regardons le combat entre cette Murazaki et Faustine en silence, intéressés par ce dernier, même si nous savons déjà qui gagnera. Je suis plutôt soulagé de ne pas être tombé sur la psychopathe, mais je plains son adversaire... Cette dernière ne semble pas avoir très bien pris la remarque de Faustine, qui se rue vers elle. Pendant un instant, je doute. Peut-elle vraiment gagner? Murazaki semble tellement différente qu'au début du combat, on dirait presque un animal enragé. J'admire presque son comportement, elle ose attaquer son adversaire alors que je serai sûrement mort de trouille. Elle a finalement l'air de se reprendre, comme si on avait appuyé sur un bouton qui stoppait sa rage. La "démone" finit par la battre, comme je m'y attendais. Je suis déçu, j'espérais vraiment que cette Murazaki gagne...
"Bon, on s'y attendait un peu... lance Piotrek.
- Yep. J'espère que le prochain combat sera plus entraînant! je réponds dans un demi sourire."
Une certaine Swan Ella et Matilde Boulanger doivent maintenant s'affronter. Alors que j'allais me concentrer sur leur combat, mon regard dérive vers un corps en mouvement qui se rapproche de Piotrek et moi. Sandaryam arrive en souriant, gâchant la vue des autres élèves qui n'osent pas râler pour ne pas vexer une telle beauté. Son regard malicieux passe sur moi, puis sur mon ami.
"Salut les mecs! lance-t-elle joyeusement."
Ses cheveux blonds sont attachés en une queue de cheval, laissant juste sa mèche bleue cacher une partie de son visage. Elle est habillée en une tenue de sport ultra-moulante, laissant bien voir ses formes, son fessier et sa poitrine. Je devine aisément qu'elle était au courant que cette tenue attirerait les regards, et que c'est pour cela qu'elle l'a achetée. Je laisse voir un sourire narquois sur mon visage en plissant les yeux et lui réponds.
"Toujours aussi sexy, même en tenue de sport.
- Oh, tu veux parler de ce chiffon? grogne-t-elle dans un élan de fausse modestie. J'ai hâte d'être ce midi pour m'habiller correctement!"
Traduction: pour s'habiller avec des habits encore plus provocateurs. Elle montre du menton Piotrek et me demande.
"C'est qui, lui?
- Piotrek, mon pote, fan de Matrix, je réponds en espérant que ce dernier n'a pas mal pris le ton qu'a pris Sandaryam.
- D'acc, moi c'est Sandaryam, rajoute-t-elle dans sa direction en lui faisant un clin d'oeil. ravageur"
J'ignore s'il la connaissait déjà. J'ai appris très vite que Sandaryam est assez connue à l'Académie, autant qu'en bien et qu'en mal. Je me sens un peu fier qu'elle passe du temps avec moi alors qu'elle a la réputation de dégager les personnes qu'elle n'apprécie guère. Elle s'assoit à côté de moi, poussant légèrement mon voisin.
"J'en ai teeeeeeeellement marre de ces combats de merde! On pourrait pas nous laisser le samedi matin de libre? C'est le week end, merde quoi! On devrait se reposer après cette dure semaine de travail!
- C'est sûr que tu as beaucoup bossé cette semaine! je ricane."
Elle me lance un regard espiègle, un sourire au coin. Elle s'étire tout en faisant semblant d'être exténuée.
"Cet aprèm, je sors en ville, j'ai besoin de voir autre chose que cette école pourrie!
- Tu ne veux pas que je t'accompagne? Après tout, la ville est dangereuse, tu aurais besoin d'un homme fort pour te protéger, je propose sur un ton malicieux."
Je m'étonne moi-même de mon aisance. En réalité, j'aurai été mort de honte de lui demander de l'accompagner, mais c'est sorti avec un tel naturel... Enfin, un non-naturel plutôt. Il faut croire que je suis plutôt convaincant dans mon rôle de "bad boy" quand je veux. J'espère juste qu'elle ne me rejettera pas.
"Oh non, pitié, pas de mecs! se plaint-elle. Vous êtes tellement impatient quand les filles font du shopping!"
Après avoir réfléchi pendant trois secondes, un sourire espiègle se dessine sur son visage.
"Remarque... tu as une moto, non? Tu pourrais m'emmener en ville... Par contre, il faudra que tu me supportes pendant tout un après-midi!
- Je pense que ça sera plutôt à toi de me supporter!"
Nous rions ensemble, mettant fin à cette discussion. Piotrek me revient immédiatement en tête. Mince! Il n'a rien dit du tout quand je discutais avec Sandaryam. Est-ce qu'il est vexé? Est-ce que je devrais lui proposer de venir avec nous? Mais Sandaryam ne voudra peut-être pas! Je me retourne vers lui, espérant me rattraper.
"T'as prévu quelque chose demain, Pio?"
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 16/03/2018
Age : 18
Localisation : On s'le d'mande!

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Elle maîtrise les "forces" (gravité, forces d'attractions, de répultion, etc)
Animal totem (espèce + nom): ///
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les combats 1

le Lun 26 Mar - 18:01
Je crois bien que ça fait un moment que j'ai pas fait un combat aussi intense! Enfin, un combat tout court en faite... Tandis que j'utilise mon pouvoir de manière à chercher à l'envoyer valser, elle me contre avec ses ondes et elles finissent par se briser lors de leur impacte. Bien évidemment, à aucun moment je tente de supprimer sa gravité, manquerait plus que j'arrive pas à la faire descendre, ou trop tard, en bref, utiliser une tactique pareille serait trop risquer. Je crois que la fatigue commence à gagner mon adversaire, mais je mentirai si je disais que ce n'est pas aussi mon cas. Je me sens humide, mes vêtements me collent à la peau, exposant mon manque de formes à la vue de tous. Mais quelle importance? Ce combat est beaucoup trop excitant!
Je diminue l'impacte du sol sur ma personne et me précipite vers mon adversaire, qui tend aussitôt sa main vers moi, m'envoyant une vague d'ondes au visage. Je manque de tomber, mais j'utilise mes propres pouvoir pour m'empêcher de tomber et je continue mon chemin. Si mes pouvoirs ne suffisent pas à la battre, pourquoi pas tenter le corps à corps? La-fille-aux-cheveux-trop-beau n'a pas le temps de riposter que je lui donne un coup de poing dans l'épaule. Elle titube à peine -mais c'est quoi l'idée brillante que j'ai eut? Je crois que j'ai encore oublié que je n'ai aucune force- et me rend mon coup, ce qui manque de me faire tomber -aaah! le poids plume!-. Je lui lance un regard de défis, alors que commence une lutte acharnée. Malheureusement, il semblerait que même sur ce point là on soit égale, enfin, moi je compense notre différence avec mes pouvoirs. Il semblerait que ça va se jouer à l’endurance...
avatar
Messages : 100
Date d'inscription : 07/03/2018
Age : 17
Localisation : Académie Olympium

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle les ondes énergétiques et magnétiques
Animal totem (espèce + nom): Othala, petit poney shetland d'un beau beige-doré aux crins blancs neige.
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les combats 1

le Lun 26 Mar - 18:32
Je roule au sol, entrainant Matilde avec moi. J'essaye en vain de la plaquer au sol, de plus en plus épuiser par ce combat.
Elle me repousse à l'aide de ses jambes et je roule sur moi même avant de me redresser, les muscles tremblants. Je passe une main sur mon front, relâche tout l'air de mes poumons avant de prendre une grande inspiration.
Nous sommes face à face, et j'ai la vague impression que l'adolescente aux cheveux roses et dans le même état que moi.
Elle tente un ultime coup en se jetant sur moi, beaucoup plus lentement que les autres fois, comme si ses pouvoirs s'éteignaient.
Je tente un pas sur le coté mais trébuche sur moi même. Matilde me lance un regard surpris et la seconde d'après, elle me percute, nous faisant tomber toutes les deux.
Je suis étalé en étoile sur le sol, et l'envie d'abandonner me gagne.
- Fin de combat !
Argh, enfin. Je me redresse lentement, prête à félicité mon adversaire lorsque le micro grésille et annonce:
- Impossible de départager, Matilde et Swan sont à égalité !
Quoi ? Sérieux ?
J'arrive enfin à me mettre debout et fais quelques pas pour aider Matilde, toujours assise, qui me regarde en souriant.
- Beau combat !
- Je trouve aussi ! Tuu te bat vraiment bien ! je lui répond en souriant aussi.
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 19/03/2018

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Sait prendre l'apparence de n'importe quel garçon
Animal totem (espèce + nom): Un hérisson du nom de Lolek.
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les combats 1

le Lun 26 Mar - 19:39
Piotrek X

Une fille nous apostropha, me faisant sursauter :
_ Salut les mecs !
C'est la fille la plus extravagante que je n'ai jamais vu. Outre ses cheveux blonds attachés en queue de cheval, sa tenue vestimentaire tient en une tenue de sport ultra-moulante, ce qui n'abrite pas ses formes féminines (que je ne décrirais pas) des regards les plus indiscrets. Je comprends qu'elle a forcément voulu cette sorte de provocation sensuelle. Mais laissons de côté ces détails pour le moins indiscrets. Cela ne me dit pas pourquoi elle nous salue et nous regarde. En tout cas, ce n'est pas ce genre de fille qui s'intéresserait à moi, ou alors, seulement pour me parler en un ton moqueur comme cela a déjà été le cas lors de ma primaire et de mon collège, tout simplement parce que je manquais de caractère. Cela se produisait uniquement lorsque j'étais garçon, bien sûr. Je me tourne vers Raphaël pour savoir si c'est à lui qu'elle s'adressait. J'obtiens confirmation avec le regard jovial que donne ce dernier à cette fille. Il lui enjoint une salutation qui me surprend de lui :  
_ Toujours aussi sexy, même en tenue de sport.
La réponse de cette fille me surprend encore plus :
_ Oh, tu veux parler de ce chiffon ? J'ai hâte d'être ce midi pour m'habiller correctement !
Hum...je ne sais pas ce qu'elle appelle "correctement" mais je crois connaître sa vision de la chose. C'est alors que de la manière la plus déroutante possible, elle demande à Raphy, tout en me désignant avec un geste du menton, ce qui a pour effet de m'irriter quelque peu, me croyant être pris pour un étranger venu tout droit de la planète Mercure :
_ C'est qui, lui ?
_ Piotrek, mon pote, fan de Matrix. Répond-il , avec un petit gêne dans la voix.
Sa réplique me fait sourire et m'apaise un peu, ne faisant pas totalement disparaître le dégoût progressif que je ressent envers cette arrogance sexuelle.
_ D'acc, moi c'est Sandaryam. Se présenta-t-elle tout en exécutant un clin d'œil ravageur.
Je ne la connaissais nullement. Cependant, il me semble avoir déjà aperçu quelques traits de son visage chez une autre personne. Sur le moment, j'ignorais de quelle personne il s'agissait. Ce qui était certain, c'est que j'avais déjà vu ce genre de visage chez quelqu'un. Elle s'assoit à côté de mon ami, me poussant légèrement. Ce qui eut le mérite de m'agacer encore un peu. Mais je ne répondit rien. Je songeais :
"Pourquoi je ne réagis pas, bon sang !!"
"Tu as des problèmes ? Me questionna Lolek. Je suis désolé mais je discutais avec Porcelaine alors je n'ai pas compris pourquoi tu te mettais à ressentir quelque chose de mauvais."
"Ne t'inquiète pas, je ne t'en veux pas. C'est juste une certaine Sanda...Sandaraïm qui vient de débarquer à nos côtés et elle m'irrite déjà !"
"Ne pars pas sur tes grands chevaux. C'est sûr, en la regardant, elle n'est pas très engageante. Je crois qu'il faudrait mieux que tu ne lui adresses pas la parole."
"Oui, c'est que ce que vais faire. Mais bon ! Il n'empêche que si elle m'agace volontairement, je lui dirais bien ce que je pense !"
"Ce qu'il faut, c'est que tu te fasses justice quand il te semble bon de le faire."

Nous interrompîmes nos pensées ainsi. J'atteignis ainsi le fil d'une conversation qui a dû débuter alors que je parlais avec Lolek. Je fais semblant de ne pas m'en intéresser et de regarder le combat entre Swan et une certaine Mathilde.
_ Cet aprèm, je sors en ville, j'ai besoin de voir autre chose que cette école pourrie !
_ Tu ne veux pas que je t'accompagne ? Après tout, la ville est dangereuse, tu aurais besoin d'un homme fort pour te protéger. Proposa mon ami sur un ton malicieux.
"Hum ! Bien tenté, mon cher ! Mais je doute qu'elle accepte."
_ Oh non, pitié, pas de mecs !
"Aha, que disais-je ?
_ Vous êtes tellement impatient quand les filles font du shopping !
"Ah ben ça, je veux bien y croire !
Passé un petit vide vocal d'à peine cinq instants, elle se mit à sourire facétieusement.
_ Remarque... tu as une moto, non ? Tu pourrais m'emmener en ville... Par contre, il faudra que tu me supportes pendant tout un après-midi !
"Hum...y a pas photo ! Le Raphy' sait comment séduire les filles de ce genre ! C'est assez avantageux pour nous, la moto, lorsque l'on essaie de pénétrer dans le domaine de séduction. D'ailleurs, c'est une chose classique, chez les filles d'être immédiatement séduite par un conducteur de bécanes !"
_ Je pense que ça sera plutôt à toi de me supporter !
Ils se mettent à rire. Il me semble être complètement mis hors de cette discussion quelque peu comique. Mais bon. S'il est heureux avec cette fille, tant mieux ! A mes ami(e)s, je leur souhaite toujours le meilleur bonheur possible. Au moment où je mets un terme à ces songes, il se retourne vers moi.
"Ah ! Non, finalement, il ne m'oublie pas ! Arrête de penser à ce genre de chose, Piot' !
_ T'as prévu quelque chose demain, Pio ?
Demain ? Pourquoi demain ? Je croyais qu'ils parlaient de cet après-midi ! Pas grave, je lui réponds :
_ Si tu voudras faire quelque chose avec moi, Raphaël, je suis bien embêté d'avoir à te dire que je ne serais pas là. Comme tu le sais, ma sœur Leszlina arrive à l'Académie lundi qui vient et nous devons faire la transition tout justement demain. Je partirais tard dans la nuit de ce samedi, mais je laisse mes valises et autres affaires à Olympium.
_ Ah oui, effectivement, je m'en rappelle ! Bon bah c'est pas grave ! T'inquiète, c'était juste pour te demander.
_ Il n'y a pas de mal, aucune question n'est stupide ! A présent, je m'excuse mais je crains fort d'avoir à vous quitter. Ce fut un plaisir de te revoir, Raphy ! Tu viens, Lolek ?
_ Attends, je dis une dernière chose à Porcelaine !
_ D'accord, je t'attends au bout de la rangée.
_ Okay !
Je m'apprêtais à m'en aller lorsque je me retournas et adressa à Sandarim, d'un ton neutre :
_ Au plaisir.

Lolek

_ Alalah ! Piotrek est toujours pressé d'aller de partout ! C'est un peu compliqué de le suivre mais je m'y suis fait ! A moins que ce soit cette jeune personne qui lui déplaise.
_ C'est bien possible. En fait, Sandaryam a commencé à fréquenter mon maître lorsque nous sommes arrivés avec sa moto. Elle lui fait une grosse impression, je trouve. Je ne l'aime pas beaucoup.
_ Mon maître non plus. Bon aller ! Je te laisse ! Bonne continuation, Porcelaine !
_ Merci Lolek ! Et à dans deux semaines !
_ C'est cela !
Avant de partir dans la direction de Piotr, je jetais un regard furtif à cette Sandaryam. En effet, elle ne donnait pas l'envie de lui parler. Enfin bon ! N'y songeons plus. Piotrek voudra sans aucun doute me parler d'elle. Je crois qu'il n'a pas eu le temps de le faire, lorsque nous nous sommes parlés par pensée.
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 19/03/2018
Localisation : Dans la cour avec mes potes

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Peut donner vie et contrôler des objets inanimés en jouant de la flûte
Animal totem (espèce + nom): Porcelaine, une lapine blanche aux yeux bruns de la taille d'un petit chien
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les combats 1

le Mar 27 Mar - 18:12
Je lance un coup d'oeil furtif vers Piotrek. J'ai peur de l'avoir vexé. J'aurai dû lui proposer de venir cet après-midi, ou... ou je ne sais quoi. Il aurait sûrement voulut qu'on passe du temps ensemble... Mais non, ne raconte pas n'importe quoi, Raphaël! Qui aurait envie de passer du temps avec toi? De toute manière, il faut que j'arrête d'être trop gentil, de penser toujours aux autres. Je sais qu'il faut que je m'endurcisse. Alors arrête de penser à lui, et pense plutôt à Sanda.
Porcelaine dit au revoir à son ami et se retourne vers moi, l'air peu heureuse. Je devine aisément qu'elle va encore me faire la morale par télépathie, "en privé".
"Qu'est-ce que c'est que cette histoire? gronde-t-elle.
-Quoi? Je n'ai même plus le droit de sortir en ville, maintenant?
Tu sais que je ne parle pas de ça."
Elle me foudroie du regard, et je fais la moue.
"Tu sais, tu n'es pas obligée de m'accompagner, cet après-midi..."
Cette fois, ses yeux s'écarquillent, avant de me lancer des éclairs.
"Tu n'as qu'à me le dire, si tu ne veux pas de moi! crache-t-elle par la pensée.
- Mais non, ce n'est pas ça! C'est juste que... tu sais, ça ferait bizarre de sortir avec un lapin. Ce n'est pas très discret pour un mutant! T'as déjà vu des alternés sortir dans la rue avec leur totem à côté?"
Les mutants font toujours attention à ne pas trop se montrer avec leur animal totem, surtout si ce dernier n'est pas un animal de compagnie. En fait, il n'y a que le chien qui passe en ville. Mais même si je me suis justifié comme cela, il n'y avait pas que cette raison... Je n'avais pas envie qu'elle passe l'après-midi à me culpabiliser d'être sorti avec Sandaryam, ou à me faire des reproches.
"Qu'est-ce que tu racontes à ton totem?"
La voix de Sandaryam me sort de mes pensées. Elle me dévisage, curieuse. Je panique pendant une demi-seconde avant de me reprendre.
"Oh, rien... Elle boude juste parce que je vais la laisser seule cet après-midi, à l'Académie!
- Pauvre chou... lance-t-elle faussement peinée. Quant à elle, Nathair restera aussi ici."
Elle foudroie sa vipère du regard, qui se contente de l'ignorer. Elles n'ont pas l'air de s'apprécier plus que ça... SI Porcelaine savait que je préférai rester avec elle plutôt qu'avec Sanda! Mais je me dépêche d'effacer cette pensée de mon esprit, puis me remets à discuter avec ma camarade.
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 19/03/2018
Localisation : Dans ma chambre sur mon ordi

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Peut balancer des volts, électrocuter par simple contact ou conduction. Peut brouiller temporairement les synapses électriques du cerveau et peu transférer et stocker des données informatiques.
Animal totem (espèce + nom): Anubis (Shadow pour le surnom), un aigle noir aux yeux bleus avec de grandes ailes.
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les combats 1

le Jeu 5 Avr - 19:31
Je regarde avec attention les deux filles se battre, attendant de savoir qui en sortira gagnante. C'est assez intéressant de voir deux personnes se battre avec des pouvoirs identiques. Au moins, ça ne se joue pas sur l'utilisation constante de ces derniers, mais plus sur la force physique, l'endurance et la stratégie. Finalement, la dénommée Swan remporte le combat. Je me demande avec ennuie qui sera le prochain. Ca ne me dérangeait pas tellement de regarder des élèves combattre, mais ça devient vraiment long... Surtout que ça doit durer jusqu'à midi. Les professeurs regardent la fiche des élèves, et annoncent les prochains.
"Eko et Michael!"
J'arque un sourcil en entendant mon "nom". C'est à moi? Je jette un regard curieux à l'assemblée, espérant voir mon adversaire. Je prends mes pistolets et descends les marche, tandis que des yeux se posent sur moi. Je déteste attirer l'attention. Les gens ne cherchent qu'à vous examiner et vous juger en un instant. C'en est presque humiliant. Je n'ai même pas mis mon bandana, je me sens presque caché avec, et là, j'ai l"impression de dévaler les escaliers nu comme un vers. Je lance un regard noir à quelques uns pour qu'ils cessent de me dévisager comme si j'étais une bête de foire, puis passe près de la bassine pour y plonger mes armes. Je n'ai pris que mes armes fétiches, ma tenue de sport ne permettait pas de cacher d'autres armes bien plus discrètes. Et déjà que je dois montrer mes armes à tout le monde, autant en laisser quelques unes secrètes pour un probable future affrontement.
Je trouve finalement le dénommé Eko. Je suis surpris en reconnaissant le grand blond qui faisait crépiter mon pouvoir rien qu'à son approche. J'espère en apprendre plus sur lui pendant le combat.
Anubis se met sur le côté, avec le chien appartenant à Eko. Nos totems ne participent pas à ce combat. Je ressens un peu de frustration venant de mon aigle noir, voulant sûrement participer, mais il se tait comme à son habitude. L'autre totem a l'air plutôt joyeux et bavard, mais je doute qu'il converse longtemps avec Anubis!
Je me place à l'autre bout du terrain, attendant que mon adversaire "désensibilise" son ou ses armes. Avec étonnement, je vois le toit du gymnase s'ouvrir. Pas très discret, pour une Académie qui se le veut. Je suppose qu'ils ne l'ont pas fait par hasard. Cet Eko doit avoir besoin d'un ciel ouvert pour utiliser son pouvoir.
Le signal est lancé. J'attends quelques instants, pour voir si mon adversaire se lance dans le combat. C'est ce qu'il fait, son sabre en main. Il court dans ma direction, et je me dépêche de m'écarter. Je préfère attendre pour l'analyser plutôt que de me jeter corps perdu dans la bataille. Déjà, il semble préférer le combat au corps à corps au vu de son arme, donc il faut que je le distance le plus possible. Ca ne sera pas un problème pour moi de l'attaquer à distancer avec mes armes, et je pourrai toujours balancer des décharges s'il n'est pas trop loin. A bonne distance, je tire deux fois de chaque pistolet dans sa direction. Il pare mes attaques avec agilité avec son arme. Il semble ennuyer de ne pas pouvoir combattre au corps à corps. Même si je sais que son sabre ne pourrait pas me blesser gravement, à sa vue, j'ai quand même l'impression qu'elle pourrait me couper en deux. Et même sans le pouvoir, elle doit être assez lourde pour faire de bonnes blessures. Franchement, dans ce cas, ça ne me dérange pas de passer tout le temps du combat à distance,e t qu'importe si les "spectateurs" trouvent que c'est trop ennuyeux. Je redoute surtout de ne pas avoir assez d'endurance pour tenir. Je vais bien devoir un moment ou un autre me frotter à lui et à son arme.
Après une minute de course poursuite, Eko s'arrête.Je fais de même, sur mes gardes. Il sert son arme, puis, d'un seul coup, la frappe au sol. Aussitôt, le ciel s'assombrit et un éclair tombe sur mon adversaire. Je me protège de la secousse avec les deux bras devant la tête, puis écarquille les yeux en voyant la foudre se diriger vers moi. Je me le prends en plein fouet, ce qui me fait reculer, vaciller puis tomber. Je me prends le mur du gymnase et reste immobile pendant quelques secondes. Mon corps tout entier canalise la foudre pour la transformer en la même électricité qui parcours mon corps, ce qui demande pas mal d'énergie vu le jus que je me suis pris. Eko s'approche vers moi en courant, pensant sûrement que le combat est en train de prendre fin. Je me relève avec difficulté, mais je sens cette énergie nouvelle bouillonner en moi. Je jette un coup d'oeil au grand blond, puis me jette en avant pour le frapper. Je lâche en même temps toute l'électricité que j'ai pris pour qu'il se prenne sa propre attaque. Il recule de quelques pas, vacillant, une main posée sur l'endroit où je l'ai frappé, mais je réalise avec stupeur que mon pouvoir n'a pas eu l'air de le blesser. Merde, en plus d'avoir un pouvoir semblable au mien, il peut aussi supporter une décharge électrique. Je reprends rapidement mes armes, réfléchissant rapidement à la tactique que je pourrai employer, en voyant Eko reprendre ses esprits, même satisfait de cette décharge d'énergie.
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 07/03/2018
Age : 20
Localisation : Olympium
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les combats 1

le Ven 6 Avr - 1:18
(Enfin je suis là !!)

"Eko et Michael !"
Mes yeux s'écarquillent à l'entente de mon nom. J'étais assez déstabilisé ,étrangement, car je ne connaissais apsolument pas mon adversaire et parlons pas de son pouvoir ! Normalement, je m'entraîne à connaître chaques particularités des élèves afin de pouvoir affiner ma stratégie de combat pendant les quelques secondes que j'ai avant d'entrer sur piste. À force, je connaissais pratiquement tous les pouvoirs de tous les élèves, et grâce à ça, je pouvais revoir dès la veille comment faire dans telle situation. Bien sûr, cela ne marche pas avec les nouveaux. Mais je n'avais qu'une affine chance de tomber sur un nouveau contre moi ! Et faut croire que cela a été le cas pour cette fois ! Bon. Au moins on a tout deux un point en commun : le fait que l'on ne connait aucune des capacités de l'autres, je retombe presque en première année. Ça remonte à loin quand j'y pense...
Je regarde autour de moi en espérant croiser du regard ce certain "Michael",  afin de me créer déjà un premier oppinion de lui. Après, comme disait ma mère," l'habit ne fait pas le moine" ! Après être arrivé sur le terrain, je jette un regard à Kapuzcina qui me fait un signe de la main comme un bonne chance, puis je regarde ma sœur qui fait de même en affichant un très grand sourire. Je déstresse doucement puis souffle, c'est à ce moment là que je dois donner mon arme. Je sors et trempe mon sabre, toujours un peu dégoûté de ce liquide. J'observe à ce moment avec étonnement mon adversaire qui n'est que l'autre jeune homme avec qui j'ai essayé d'aborder une discussion, sans grand succès  . Nos totems de participent pas. Ce qui m'attriste un peu, vu que Denki est habitué à combattre à mes côtés. Le lui fait un visage déçu,  lui fait de même. Je pose à nouveau mon regard sur mon adversaire, je vois des pistolets dans ses mains.
Des flingues ? Mmm...je connais déjà la réponse à cela. Il n'est pas le seule en avoir ici... maintenant, le grand mystère est : son pouvoir.
Je prends mon arme en main et prends un air presque frimeur afin de montrer de l'assurence. Après tout, j'ai un niveau beaucoup plus haut que lui !
On commence le combat.
(Enchainement du combat..)
J'inspire et respire et sentant l'électrecité parcourir mes veines, mes muscles et mes os dans mon corps . Cette sensation ne m'est pas plus forte qu'une simple électrécité statique ! Je me relève et montrant un air satisfait, satisfait de devoir combattre quelqjn aux même pouvoirs ! Tout va compter sur le mental et la capacité physique maintenant ; mes éclairs ne seront là que pour donner des sécousses de temps en temps, mais je ne pense pas que ce sera ça qui destabilisera mon adversaire, même s'il n'est qu'un première année. Je lève mon sabre, réfléchissant à toute vitesse à quelle méthode employée, mais Michael se jette à nouveau sur moi à toute vitesse et tire une balle que je contre avec ma lame, puis il continue de courir, tout autour de moi, à une grande vitesse, une vitesse que je reconnais étrangement.. Il tire encore une balle, je l'évite et semble perturbé de ne pas me souvenir à quoi représente cette vitesse, je me tourne plusieurs fois, assez déstabilisé,  mais réfléchissant de manière calme où pourrait arriver la prochaine balle.
Il est passé sur ma droite, je me retourne, il va tirer...À L'OPPOSÉ
Il tire une balle, je l'esquive à quelques microsecondes près. Il tourne toujours. Il ralentit ? Je refléchie et ne prends plus le temps de me concentrer...À DROITE
Il tire une nouvelle balle. Je l'esquive encore mais celle-ci frolle mon épaule et arrache un bout de ma chemise à carreaux. Je m'arrête en ferme les yeux. Il frappe...comme la foudre !
Sur le coup, j'en oublie de me concentré sur mon adversaire et une balle tire à nouveau. Je la ressois en plein fouet dans mon ventre et le ressents comme un coup de poing, de mauvais souvenirs... Je m'effondre au sol sur mes jambes en respirant de manière régulière et forte. Au moment on j'ai pris la balle, l' électrécité en moi a arrêté de circuler soudainement, créant comme un arrêt de la circulation du sang, mais en moins violent. Heureusement que ces armes ne sont pas dangereuses, sinon j'étais envoyé à l'hôpital en urgence ! Je me relève, boitant un peu, et relève la tête en appercevant le regard appeuré de Clem, terrossisée au fait de ne pas pouvoir descendre venir m'aider. Je lui fais un vague sourire pour lui montrer que j'allais bien puis reprend mon arme en main, je sens une goutte de pluie tomber sur ma main et fais un sourire de satisfaction. Je décide de me jette à nouveau en courant sur mon adversaire, pendant ma course, mon sabre se recharge de l'électrécité que j'avais stocké en moi et vient la balancer sur Michael ; mais étrangement, celui-ci reprend assurence en lui et ne bouge pas, par contre, il semble être près à contrer mon attaque. Trop tard pour moi, plus qu'à prier pour le coup soit assez fort pour qu'il ne puisse plus avoir de neurone pour refléchir à une stratégie durant une de mes attaques !

avatar
Messages : 371
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre avec Clem et mon Rorok

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle toutes formes d'eau liquide
Animal totem (espèce + nom): Loutre, du nom d'Amarok, le nom d'un album de Mike Oldfield, l'un de ses musiciens préférés.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://aventuresbaltimont.wordpress.com/

Re: Les combats 1

le Sam 7 Avr - 12:47
il est grand temps que Kapuzcina revienne ^^

Kapuzcina XXXV

Je me dirigeais vers Gabriel lorsque j'entendis quelqu'un s'adresser à moi en langue allemande :
_ Salut Kapuzcina ! Tu étais superbe, dans ce combat !
Je leva la tête et aperçut Piotrek. Je lui répondit en riant :
_ Haha, non, je ne crois pas.
_ Je suis sincère, j'ai préféré ta tactique de bataille à celle d'Hiver, qui était, ma foi, bien trop artistique pour être du combat.
Je souris :
_ Eh bien, si tu le dis ! Mais j'ai vraiment perdu mes moyens...
_ Surtout avec ce qu'il vient de t'arriver ! J'ai vraiment senti que tu ne connaissais pas cette faculté. Et c'est ce qui t'a sans doute déstabilisé. Cependant, je suis vraiment sûr que tu es très forte au combat !
_ Tu...tu sais parler aux adolescentes, toi...
Hein ?? QU'est-ce que je viens de dire ?? Mais je suis folle !! Piotrek va croire que je le drague !!! Il m'enjoignit néanmoins :
_ Euh...oui sans doute ! Mais je pense que je t'ai assez embêté. Va t'asseoir et reposes-toi, il me semble que tu en as franchement besoin. On se reparlera plus tard !
_ Oui...euh merci, Piotrek ! Et...désolée, je ne sais pas ce qu'il m'a pris de dire... Essayais-je alors de me rattraper.
_ Oh mais ne t'inquiète pas de ça, ce n'était pas offensant...en tout cas pas pour moi !
_ Bon ça va, tu me rassures...et bien, bon courage à toi ! Tu...n'es pas passé, il me semble ! Soupirais-je.
_ Non...pas encore...et je puis te dire que cela ne me plait pas trop.
_ C'est sûr que ce n'est pas trop évident. Aller, je te laisse ! A plus tard ! Le saluais-je.
_ Salut, Kapuzcina.
Je repris la montée des escaliers. Amarok me dit soudainement :
"Tiens tiens, Kapuzcina ! Tu as des vues sur Piotrek, dirait-on !"
"T'es bête, Rorok ! Tu sais bien que c'est de part ma fatigue que je ne sais plus ce que je dis !"
"Oui oui, je sais bien ! Je te taquine ma chère maîtresse ! Tu ne comprends décidément pas le second degré."
"Effectiv..."
Je sentis brusquement deux bras qui m'enlaçaient rapidement.
_ Alors Kapu ?! On cache des trucs à son meilleur ami, maintenant ?
Hein ? C'est Eko ! Mais que...de quoi...?
_ De quoi parles-tu ?
_ Bah, du fait que tu ais volé d'un coup, comme ça !! Ne m'dis pas que tu n'avais jamais vu ce pouvoir auparavant !?
_ En fait...
Je m'interrompis et passa mon bras derrière mon cou, avant de reprendre :
_ Si justement, je ne l'avais jamais vu.
Eko lâcha son étreinte. Il se mit à réfléchir. Puis, tout en souriant, il me regarda :
_ Dans ce cas, tu caches beaucoup plus de choses que tu ne le crois, ma chère watergirl. Peut-être que ce pouvoir s'est dévoilée suite à une forte pression que tu as dû te faire lors du combat, le fait que tu sois en pleine action.
_ Hum. Peut-être bien, je n'ai pas encore trop bien réfléchi à pourquoi cette capacité ne s'est montrée que maintenant et ce qu'elle représente. Je suis plutôt fatiguée et je préfère réfléchir un peu plus tard sinon mon cerveau va surchauffer comme une bouilloire !
Ma phrase nous fait rire. Eko termina notre conversation :
_ Dans ce cas, je te laisse parler avec ton ami. Je t'enverrai un message si je trouve à quoi peut correspondre ton pouvoir. Sur ce, à toute !
_ Salut Eko !
Il partit reprendre sa place tandis que, pensive, je me remit à prendre la direction de l'endroit où j'avais laissé Gabriel. Je pris place à côté de lui. Il ne m'adressa pas la parole tout de suite, mais ça, je ne lui en veut pas, c'est sa nature, je le connais. Le combat suivant s'enchaîna. Gabriel m'adressa alors :
_ Sympa la lévitation ! C'est une nouvelle capacité ?
Le ton qu'il a prit montre clairement qu'il tente de dresser une conversation. J'en ris intérieurement.
_ Ouais, apparemment. Une nouvelle capacité que j'ignorais totalement. Mais comme je le disais à Eko tout à l'heure, je ne sais pas pourquoi cette aptitude ne se montre qu'aujourd'hui et ce qu'elle signifie. Tu as une idée, toi ?
_ Euh...très franchement, non. Tu m'en vois navré.
_ Non, t'inquiète. Lui fis-je d'un clin d'œil.
Bon. Et bien, maintenant que mon combat s'est passé, je vais me détendre et regarder les suivants.

Chapitre réalisé avec les textes précédents d'Eko et de Gabriel
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 19/03/2018
Localisation : Dans ma chambre sur mon ordi

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Peut balancer des volts, électrocuter par simple contact ou conduction. Peut brouiller temporairement les synapses électriques du cerveau et peu transférer et stocker des données informatiques.
Animal totem (espèce + nom): Anubis (Shadow pour le surnom), un aigle noir aux yeux bleus avec de grandes ailes.
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les combats 1

le Sam 7 Avr - 20:46
Après avoir tiré une balle en plein dans le ventre de Eko, je reste immobile, attentif au moindre mouvement. Il semble ne pas digéré cette attaque, il s'est retrouvé figé au sol. Si je ne savais pas que les balles étaient inoffensives, je l'aurai cru mort. Mais en le voyant respirer avec difficulté, je me demande à nouveau si elles sont vraiment inefficaces. Je me brusque en le voyant se relever, boitant. On dirait qu'il est presque à bout, et qu'il me suffirait de le toucher pour le faire tomber de nouveau. Il se tourne vers le public pour lui lancer un sourire, puis se retourne vers moi. Il se met à courir à toute vitesse, ce qui me surprend, l'ayant vu si faible une seconde avant. Je suis tenté de brouiller ses synapses électriques au cerveau, histoire de le déstabiliser une seconde, mais je pense que changer de cible dans son corps ne changera pas grand chose; même si j'utilise de l'électricité pour "endommager" son cerveau, cela ne fera que l'améliorer et lui donner de la puissance. Alors que je réfléchissais à toute vitesse, je vois son sabre se charger d'une lumière bleue et crépiter. L'imbécile! Il n'a toujours pas compris que j'absorbe l'électricité? Avant que je ne puisse esquisser le moindre geste, il abat son arme vers moi avec violence. Je la stoppe dans son élan au-dessus de moi, ce qui me fait gagner des petites coupures à la paume de ma main. Les bras tremblant sous l'effort, je draine toute l'électricité qui provient de l'arme pour gagner en puissance. Après quelques courtes secondes, je sens une énergie nouvelle me permettre de soulever l'arme sans trop d'efforts, et de pousser Eko aussi fort que je peux. Je me jette sur lui pour le frapper avec toute la force que cette énergie me procure, sans toutefois utiliser une bribe d'électricité. Mon adversaire laisse voir une expression de surprise avant que je ne le frappe. N'a-t-il vraiment pas pensé que l'électricité me donnait de la force? Je continue de le frapper comme je peux sans lui laisser le temps de répliquer. Je le frappe aussi vite que je peux, enchaînant rapidement les coups de poings. Maintenant, j'espère juste qu'il sera mis KO avant que je devienne à cours d'électricité. Plus j'en use comme énergie pour me donner de la force, plus mon corps bouffe l'électricité, moins j'ai d'énergie et plus je fatigue. Je sens déjà des gouttes de sueur couler le long de mon front tandis que je continue de frapper Eko avec des coups qui deviennent de moins en moins puissants.

Je propose que Eko profite de la fatigue progressive de Seth pour en finir avec lui et le combat :p
avatar
Messages : 371
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre avec Clem et mon Rorok

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle toutes formes d'eau liquide
Animal totem (espèce + nom): Loutre, du nom d'Amarok, le nom d'un album de Mike Oldfield, l'un de ses musiciens préférés.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://aventuresbaltimont.wordpress.com/

Re: Les combats 1

le Mer 11 Avr - 10:22
Kapuzcina XXXVI - Part 1

Les combats s'enchaînèrent un par un, dont celui avec Piotrek que j'ai trouvé très stupéfiant. Celui de Faustine m'a fait frissonner d'effroi et Gabriel avait déjà compris pourquoi j'avais une moue bizarre durant ce duel. J'espérais tellement que ce soit Mura...kazi... Non attends ! C'est...Murazaki. Oui donc j'espérais tellement que ce soit Murazaki qui puisse remporter cette bataille. Mais nous étions déjà fixés, avant même que le combat ne commence. Puis vint un autre duel entre deux filles d'un même pouvoir...qui fut assez sensationnel ! Il ne m'a été souvent donné de voir un combat se terminant à égalité. Et maintenant, nous en sommes à un affrontement entre Eko et un gars bizarre, me rappelant un petit peu Faustine dans sa tenue. En fait, je trouve que l'accoutrement de...Seth (oui il s'appelle comme ça, j'ai entendu) évoque le caractère de Faustine. Mais je n'insinue pas que les deux se ressemblent !
D'ailleurs, Seth et Eko ont le même pouvoir eux aussi...ou quasiment.
Le toit du gymnase s'est ouvert, mais il laisse place à un ciel gris foncé et nuageux. Hum...j'aurais envie de m'amuser un peu en déclenchant une petite pluie sur les combattants, moi...histoire de rire un peu. Non pas que je m'ennuie mais à la longue, lorsque l'on a combattu, on a envie de faire autre chose. Et puis, Gabriel et moi discutions quelques fois, entre les débuts et fins de combats mais cela ne m'occupe pas trop. Mais bon, les professeurs comprendraient que j'y serais pour quelque chose...
"Tu as peut-être envie de sortir, Kapuzcina."
Je souris et fais un signe de la main à Eko avant de répondre à ma loutre :
"Oui. Je crois que j'en ai besoin. La chaleur émise par les combattants et par ceux qui stressent d'attendre leur tour commence à m'horripiler. Je vais sortir dehors, me faire du bien en faisant pleuvoir et après, j'irais me prendre des vêtements de rechange."
"Okay, Kina ! On y va ?"
"Yep !"

Je dis alors à Gabriel, alors que Seth et Eko commencent à se battre :
_ Désolée, Gabi' mais je vais aller me prendre des vêtements de rechange et je vais sortir un peu. Cette chaleur qui s'agglomère dans le gymnase devient assez insupportable.
_ D'acc', Kina ! A plus tard, alors !
_ Salut !

Suite à la seconde partie


Dernière édition par Kapuzcina-Mitzeronov le Sam 5 Mai - 10:34, édité 3 fois
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 07/03/2018
Age : 20
Localisation : Olympium
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les combats 1

le Mer 11 Avr - 16:03
Parfait. Comme je l'espérais ! Il a apsorbé l'électrécité et maintenant va pas tarder à s'en servir, il doit vraiment me prendre pour un imbessile de lui passer mon énergie contre moi, et j'aurais eu la même réaction que lui pour tout dire ! J'ai encore mal à l'estocmac.
Michael commence à me tapper de manière rapide et régulière sans que j'ai le temps de me défendre.
Si je continue de lui passer de l'énergie, il va continuer de l'utiliser sur moi, et c'est ainsi que le cycle infini du circuit électrique jusqu'à ce que la fatigue achève l'un de nous.
Michael continue à me donner des coups, j'espère tant bien que mal de les éviter et je sents les gouttes de pluie tomber sur nous et son visage, se confondant avec les gouttes de sueurs qui dégoulinent du front de mon adversaire. Même si l'électrécité coule dans mes veines, plus je lui donne des coups avec mon armes remplis de celle-ci, plus j'en perds : et cela m'épuise de façon conséquente ! Ce serait vraiment bête de ma part si je perdais sur ma propre stratégie !
J'esquive mais j'essaye de faire le moins d'effort possible, même si j'ai toujours mal et que mon adversaire enchaine mes douleurs : montrer de la faiblesse, c'est lui montrer qu'il est plus fort, et s'il prend confiance en soit, il va vouloir à tout pris m'achever. Me faire achever par un premier année...ce serait lamentable. J'ai beaucoup plus d'expérience que lui, je dois juste résister...
Je regarde autour de moi et remarque l'apsence de Kina, cela me démoralise un peu que ma meilleure amie ne puisse pas me voir combattre, mais bon, je peux comprendre que cette chaleur et son combat l'ai mise dans tous ces états, oui je pense que c'est pour ça.
Je continue d'enquesser et d'attendre que la pluie puisse enfin devenir plus forte, afin que je puisse me rebouster en énergie...mais oui ! Je suis sûr que Kapuzcina n'est pas pour rien dans cette histoire de pluie soudaine ! Aller Kina....vas-y, déchaine toi !!
Soudainement, la pluie fine devient une pluie épaisse, je souris enfin, ce qui destabilise mon adversaire qui ne comprend pas pourquoi mon regard devient si vif.
Plus qu'à résister....comme....à la boxe !
En pensant à ça j'ai l'impression de me retouver dans la salle de sport, devant mon sac de box, me dennant des coups que je ressois mais que je ne fais que contrer en mettant mes bras et mes mains devant mon visage, il faut que je contre attaque, je ne pourrais plus tenir longtemps.... Un coup de tonnerre retentit ! Tout le monde se met à regarder le ciel, ce coup de tonnerre était si fort que certain avait peur qu'il ait frappé sur le batiment ! Je regarde Michael et lui lance un grand coup de pied qui le met à terre, puis, je tappe le sol avec mon arme, un éclair jahit sur celle-ci et je commence à recevoir toute l'énergie en me mettant en boule au sol : mes yeux deviennent d'un jaune doré et font jaihir de l'électrécité, je sens le tonnerre parcourir mon corps, ma peau, mes muscles et mes os, puis, une sorte d'aura s'envellope autour de moi pour créer un cocon. C'est mon paratonnerre ! Maintenant, mon adversaire ne peut plus me toucher, car même s'il apsorbe l'électrécité, il va surchauffer facilement, c'est comme dans les circuit électrique ! Malgré ça, je ne peux garder ce paratonnerre trop longtemps au risque de le faire mal moi même, je dois attaquer. Je me lève et m'avance vers mon adversaire qui se relève aussitôt en soufflant de manière rapide et épuisé ; il sort son pistolet pour le tendre vers moi, puis fait des grands yeux de manière soudaine. Je m'avance de quelques pas mais celui-ci recule pour ne pas être surchauffer.
En effet, je suis en train de dégager mon énergie dans le secteur qui m'entoure, qui en sont que gouttes de pluies lourdes tombantes sur nous. L'électrécité passe entre les gouttes et se rapproche dangereusement de Michael qui se les ressoit une par une ; il ne semble ne pas être affecté au début mais fini par ressentir une forte dose électrique qui semble lui être désagréable. La pluie fait rage et je commence à avoir un peu mal aussi, mon adversaire essaye tant bien que mal d'envoyer ses balles mais la pluie l'empêche de se concentrer, la fatigue doit sûrement l'emporter. Je tente de courir avec les dernières forces qu'il me reste, puis je le prend par le colle pour l'envoyer contre le mur :il tombe à terre mais se relève en grinsant les dents mais avec beaucoup de mal
Faut croire qu'il ne se laisse vraiment pas faire, j'aime les gens comme ça, finalement...il est plutôt interressent ! D'un mouvement de main, je récupère l'électrécité que j'avais disperser pour récupérer mon énergie. Ma main se met à produire une forte lumière et attrape mon sabre qui la ressoit aussitôt. Michael se lance vers moi, comme s'il comptait sur toutes les forces qu'il lui restait sur ce coup, mais je reste fixe en souriant d'exitation, de la fin du combat, de la fin de la partie d'echec, où le fou et le cavalier s'entre-choc !
Il se jette sur moi par le côté, mais je lève mon arme et lui "tranche" son ventre. Je souppire :
- "Échec...
Il reste immobile, derrière moi pendant quelques secondes et tombe à terre.
- ..Et mat."
On signal la fin du combat,se terminant sur une pluie fine. Je souffle longuement avec satisfaction et me retourne vers mon adversaire, toujours à terre et regardant le sol.
Je tends ma main vers lui.
- C'était un bon combat ! Cela fait longtemps que je ne m'étais pas autant amusé, tu étais une sacré concurence ! J'ai hate que l'on se refasse ça un de ces quatres !
Il me regarde d'un air étonné. Je lui souris et avec un peu d'hésitation et étonnement, il attrape ma main pour se relever et me la serre presque de manière amicale.
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 19/03/2018
Localisation : Dans ma chambre sur mon ordi

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Peut balancer des volts, électrocuter par simple contact ou conduction. Peut brouiller temporairement les synapses électriques du cerveau et peu transférer et stocker des données informatiques.
Animal totem (espèce + nom): Anubis (Shadow pour le surnom), un aigle noir aux yeux bleus avec de grandes ailes.
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les combats 1

le Jeu 12 Avr - 15:06
Alors que je continuais de frapper, je sentis tout un coup des gouttes tomber du ciel. Elle devient de plus en plus épaisse et s'écrase lourdement sur ma peau. Comme si ça allait faciliter les choses! J'entends alors la foudre gronder non loin. Merde merde merde... S'il touche Eko, je suis mort. Et s'il me touche moi... Je ne sais même pas si j'aurai la force de l'encaisser. Malgré moi, je me laisse déconcentré pendant un instant, un bref instant qui permet à mon adversaire de me donner un coup de pied pour m'éjecter. Je le sens reculer et me relève aussi vite que possible malgré la fatigue qui commence à me peser. Je jette un coup d'oeil au garçon blond et son arme frappe le sol. Aussitôt, un éclair le traverse et lui redonne toutes ses forces. Putain, j'ai l'impression que de l'avoir frappé n'a servi à rien, il n'y a aucune trace de fatigue! Et c'est pas comme si je pouvais moi aussi reprendre de l'énergie, je ne peux pas contrôler la foudre, et il n'y a aucun câble électrique ou de prise dans ce foutu gymnase. Il me reste tout juste assez d'énergie pour rester debout. Alors que Eko s'avance vers moi, je reprends de suite mes pistolets qui gisaient sur le sol. Je remarque alors qu'il est entouré d'un faible halo jaune. Je continue de recevoir les gouttes de pluie, mais elles me font l'effet d'une brûlure. Je n'ai même pas le temps d'essayer de comprendre qu'il s'élance vers moi à toute vitesse, l'électricité lui ayant redonné toute sa force. Même si je me doute que ça ne servira à rien, je tire quelques balles pour essayer de le déstabiliser tout en m'éloignant, mais ma fatigue et sa nouvelle vitesse le fait me rattraper. Il me balance contre le mur et je dois mettre ma main en avant pour ne pas tomber. Haletant, j'ai du mal à réfléchir à comment le vaincre. La vue se brouille autour de moi, et j'ai peur de m'évanouir de fatigue et à cours d'énergie. Il faudrait... il faudrait juste que je le touche pour absorber une bribe de son électricité pour me redonner un peu de force... Mais ça impliquerait de me rapprocher de lui... De toute manière ce n'est pas comme si j'avais une autre idée, là, tout de suite! Je me relève avec difficulté. Il est immobile, un sourire aux lèvres, attendant sûrement le meilleur moyen pour me vaincre.Tss dire que j'allais le battre s'il n'avait pas eu la chance que la pluie tombe! Je me jette un avant, armes en main. Il faudrait juste que je le touche... Mais son épée me frappe violemment au ventre et me fait m'effondrer. Les professeurs attendent quelques secondes puis annoncent la fin du combat, voyant que je n'arrive plus à bouger. Merde... j'ai vraiment été mauvais. Je déteste perdre, surtout d'une manière aussi ridicule. Ce qui m'énerve surtout est qu'il a eu de la chance, c'est tout. Même si le combat est terminé, je réfléchis à nouveau à ce dernier, à une faille que j'aurai loupé. Je repasse chaque secondes sous mes yeux pour réfléchir à une nouvelle stratégie que je pourrai mettre en application contre lui. Mes pensées sont interrompues par des bruits de pas. Je me retourne sur le dos et me redresse, voyant Eko me tendre la main.
"C'était un bon combat ! Cela fait longtemps que je ne m'étais pas autant amusé, tu étais une sacré concurrence ! J'ai hâte que l'on se refasse ça un de ces quatre !"
J'avise la main qu'il me tend, puis le sourire qu'il me fait. J'ai peine à croire qu'il s'est vraiment amusé, il doit me trouver faible et incapable. C'est sûr, il doit se foutre de moi. Mais j'ai du mal à trouver un quelconque signe de moquerie dans son regard... Est-ce qu'il serait vraiment sérieux? Voyant qu'il commence à hésiter, je lui prends la main et me relève. J'en profite pour lui drainer un peu d'électricité pour recouvrer d'un peu de force. Je suis moi-même surpris de ma réaction, j'aurai plutôt tendance à refuser une poignée de main, mais j'apprécie son allure honnête et sympathique. J'arrive même à lui adresser un demi-sourire devant tant de bonne humeur. Je commence même à m'inquiéter de ma santé mentale à ce rythme.
"On remettra ça, je lui annonce d'un air de défi.
- Sans problème!"
Contenu sponsorisé

Re: Les combats 1

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum