Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 14
Date d'inscription : 22/02/2018

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève):
Animal totem (espèce + nom):
Voir le profil de l'utilisateurhttp://rpg-olympium.forumactif.com

Les errances

le Jeu 22 Fév - 15:08
Sujet réservé à tous les élèves errant au gré des couloirs, sans réel but. Ici, tous peuvent se croiser! Vous pouvez écrire ce que vous voulez quand vous voulez dans cette partie xD
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre avec Clem et mon Rorok

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle toutes formes d'eau liquide
Animal totem (espèce + nom): Loutre, du nom d'Amarok, le nom d'un album de Mike Oldfield, l'un de ses musiciens préférés.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://aventuresbaltimont.wordpress.com/

Re: Les errances

le Ven 13 Avr - 20:13
Kapuzcina XXXVII

J'ai pour habitude (après m'être lavée et mise en pyjama), à chaque soir (comme c'est le cas maintenant) d'errer dans les couloirs du dortoir, pour converser avec Amarok, ou tout simplement pour me détendre. Le week-end est passé assez vite. Je crois que j'ai dû bien en profiter, aujourd'hui. J'ai travaillé durant tout le samedi (mes devoirs ont été entrecoupés des combats) et un peu le matin. Après, j'ai discuté avec mes parents par webcam avec mon ordinateur portable ; Kyla, Gabriel et moi avons pu enfin nous retrouver tout les trois (on n'attendais plus que ça, je crois) et j'ai rendu service à Djèdaïne. Hum ! Non je ne crois pas que cela se prononce comme ça...c'est plutôt... Djèdaine ou bien... Zut ! Je vais pas me compliquer l'existence.
Ce samedi, j'avais donc aperçu Naoko et Jaiden trempés. Je me suis excusé à eux et leur avait demandé si je pouvais les sécher. Naoko avait réfuté très gentiment ma proposition en expliquant qu'il devait aller se changer car il avait tendance à tomber malade très facilement. Et il était parti sur ces entrefaites. Quand à Djè...hum ! Elle avait accepté et avec plaisir, j'engloutis toute l'eau qui la recouvrait. Ensuite, j'avais pensé qu'on discuterait mais il n'en fut rien. Elle est partie en s'excusant. Lorsqu'elle m'a quittée, elle semblait assez irritée. J'ignore bien pourquoi. Mais bon ! Cela ne me regarde pas trop. Je me suis donc retrouvée seule dans la cours, avant d'aller dans ma chambre et de m'y changer. J'étais donc revenu au gymnase, mais j'étais stupéfaite de savoir que l'ambiance s'était refroidie. Eko est venu me voir en premier en me demandant si c'était bien moi qui avait déclenché la pluie, ce à quoi je lui répondit affirmativement. Il en fut tout content et m'expliqua par la suite que je lui ai apparemment permit de gagner. Les profs sont venus me voir à leur tour et m'ont posé des tas de questions sur le phénomène météorologique que j'ai produit. Puis, devant mes réponses, ils ont commencé à m'avertir que je ne devais pas recommencer cela car j'ai aidé de manière injuste quelqu'un dans son combat et l'a rendu quelque peu inégal. En gros, c'est comme si Eko avait triché avec ma complicité. Je leur répondit avec un ton respectueux que cette pluie n'était pas volontaire et que de toutes manières, s'il aurait fallu se battre avec un éventuel adversaire, il nous faut unir nos pouvoirs afin de le déstabiliser au mieux. Ils m'ont pardonnés, déjà du fait que j'avais quand même raison dans ma défense et aussi parce qu'ils me connaissent comme une élève exemplaire et sérieuse. Enfin voilà...
Depuis samedi après-midi, je n'ai plus revu Piotrek. Je ne sais pas du tout pourquoi, d'ailleurs. Mais je crois me souvenir qu'il devait partir assez tôt et que sa sœur devait rejoindre l'Académie demain matin. Tant mieux ! J'ai hâte de la connaître !
J'ai laissé Amarok dans ma chambre, en compagnie de son confrère Tayö. Il ne m'accompagne jamais quand j'erre dans les couloirs. Il veut être respectueux envers moi, et ça, j'en suis très admiratif. J'aime beaucoup l'attention qu'il a en moi.
Je lève la tête et avise Naoko. Je songe :
"Tiens ! Djadène n'est pas là ?"
Je m'approche d'eux en leur disant :
_ Salut ! Comment ça va depuis hier ?
_ Ah, Kapuzcina ! Euh...oui oui, ça va.
_ Tu t'es remis de la pluie que j'ai créée ?
_ Ouais, mais en fait...
_ Oui ?
_ Je vais en profiter que Jaiden soit partie quelques instants pour te remercier.
_ De quoi ?
_ Ben de la pluie que tu as faite. C'est parce qu'au moment de la discussion qu'on a eu avec Jaiden, j'étais un peu mal à l'aise mais ta pluie m'a...euh..remit les idées au clair donc...ben merci !
_ Oh de rien ! Je ne savais pas que je t'avais rendu service ! Généralement, ma pluie n'est pas censée être utile de cette manière.
_ J'imagine... Mais euh...attends Jaiden arrive. Pas un mot !
_ D'accord.
Effectivement, Djadène déboucha de l'angle du couloir et dit à Naoko :
_ Désolée, c'était pas trop important et...oh ! Salut Kapuzcina ! Comment ça va ?
_ Super bien, et toi, depuis hier ?
_ Oui oui !
_ D'ailleurs, je voulais vous demander quelque chose ! Commençais-je.
Je pris un air espiègle :
_ Qu'est-ce que vous mijotiez dehors hier soir ? Bon bien sûr, si c'est trop indiscret, dites le moi !
_ Nan nan, t'inquiète ! En fait, on voulait simplement "fuir" les combats, parce que cela ne nous plaisait pas trop. Répondit Djadène
avatar
Messages : 92
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 13

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Naoko peut faire vivre ses dessins en les regardant , plus son dessin est grand plus cela lui demande de la concentration et moins le dessins reste « en vie » longtemps.
Animal totem (espèce + nom): Yamori, Gecko bleu électrique
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les errances

le Ven 13 Avr - 21:47
J'attend Jaiden à son étage, on va courir aujourd'hui, mais elle devait aller faire quelque chose avant de partir. J'essaye de ne pas trop pensé à hier, j'ai profité de la pluie pour aller en douce dans ma chambre, j'était fatigué mais je n'ai pas beaucoup dormi ... Yamori m'a réprimandé car je l'avais laissé seule et que j'avais séché mon match, elle m'a dis " à cause de ça je me suis sentis mal toute le reste des combats, les autres me jugeaient ! ". Je l'ai ignoré, mais j'ai eu l'impression qu'elle avait vécu le même calvaire que moi au final .
Perdu dans mes pensés j'entend une voix
- Salut ! Comment ça va depuis hier ?
Kapuzcina !
- Ah, Kapuzcina ! Euh...oui oui, ça va.
- Tu t'es remis de la pluie que j'ai créée ?
- Ouais, mais en fait...

J'ai envie de la remercier, ça pluie était l'occasion parfaite pour moi de m'esquiver, mais je ne sais pas comment amener le sujet ... J'aimerais pas Jaiden sâche j'était mal hier...
- Oui ?
- Je vais en profiter que Jaiden soit partie quelques instants pour te remercier.
- De quoi ?
- Ben de la pluie que tu as faite. C'est parce qu'au moment de la discussion qu'on a eu avec Jaiden, j'étais un peu mal à l'aise mais ta pluie m'a...euh..remit les idées au clair donc...ben merci !
- Oh de rien ! Je ne savais pas que je t'avais rendu service ! Généralement, ma pluie n'est pas censée être utile de cette manière.
_-J'imagine... Mais euh...attends Jaiden arrive. Pas un mot !
- D'accord.

Jaiden se montre et commence par s'excusé pour l'attente :
- Désolée, c'était pas trop important et...oh ! Salut Kapuzcina ! Comment ça va ?
- Super bien, et toi, depuis hier ?
- Oui oui !
- D'ailleurs, je voulais vous demander quelque chose !

Kapuzcina prend un aire espiègle,
Oh non, elle va parler du fait que je l'ai remercié pour la pluie ?
- Qu'est-ce que vous mijotiez dehors hier soir ? Bon bien sûr, si c'est trop indiscret, dites le moi !
- Nan nan, t'inquiète ! En fait, on voulait simplement "fuir" les combats, parce que cela ne nous plaisait pas trop.
Répondit Jaiden
-Eh,eh, c'est un peu moi qui est emmené Jaiden dans ma fuite ...
-Tu rigoles ? Tu serais jamais partie si je t'avais pas forcé !
- Bien sûr que si, il n'y avait pas moyen que je me batte !
- Tu t'es bien battu contre Faustine !

Un silence ... Jaiden parle de Faustine de manière légèrement trop détendu, un mal aise s'installe ... Mon amie regarde donc Kapuzcina, qui est parmi nous trois celle que Faustine à le plus "traumatisé".
- Je comprends, tu ne t'es pas encore remise,
- Ce n'est pas ça, Faustine ne me fait pas peur, c'est un sujet de conversation comme ... Oui, un sujet de conversation comme tous les autres !
-Oui, c'est ce que j'allais, dire enfaite, je n'ai pas reparlé de Faustine depuis Lundi, et je refuse que ça me laisse une marque, tu comprends ? Je voulais en parler avec toi car tu es la seule qui puisse te mettre à ma place .
- Oh, tu aurais pu venir me voir plus tôt tu sais !
- Je ne pense pas que j'étais vraiment prête pour en parler avant ..


Je me sens légèrement à l'écart de la discussion, mais c'est normal, Faustine ne s'en est pas vraiment pris à moi comparé aux filles. Je culpabilise toujours de ne pas avoir pu aider Jaiden quand elle en avait besoins, et j'éprouve une sincère pitié pour ce qu'a vécu Kina ... Dire que moi je paniquait juste parce que je me sentait mal à l'aise hier , quel gamin ...

Jaiden et Kapuzcina continuait de parler de Faustine :
- J'aimerais faire quelque chose pour que les autres élèves soient en sécurité ... S'exclame Kapuzcina
- Et moi pour que Faustine sois jugé pour ses crimes !! Cohabité avec un assassin va à l'encontre de toute moral !

avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre avec Clem et mon Rorok

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle toutes formes d'eau liquide
Animal totem (espèce + nom): Loutre, du nom d'Amarok, le nom d'un album de Mike Oldfield, l'un de ses musiciens préférés.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://aventuresbaltimont.wordpress.com/

Re: Les errances

le Sam 14 Avr - 0:18
Kapuzcina XXXVIII

C'est alors que Djadène dit à Naoko, au plein milieu de la discussion :
_ Tu t'es bien battu contre Faustine !
Un vide vocal s'installa, uniquement troublé par les bruits divers du couloir, qui ne comporte que nous à cet étage. Il m'a suffit d'entendre le prénom Faustine pour ne plus rien dire, me rappelant trop l'événment qu'elle m'a fait subir. Mais ce qui me gêne le plus, c'est que Djadène venait de parler de cette dégénérée le plus naturel du monde possible. Elle reprend donc, en me regardant :
_ Je comprends, tu ne t'es pas encore remise.
_ Ce n'est pas ça. Faustine ne me fait pas peur, c'est un sujet de conversation comme ... Oui, un sujet de conversation comme tous les autres ! Répondis-je, tentant de passer outre les mauvais souvenirs...
"Il ne faut plus penser à cela ! Il faut absolument tourner la page !!"
_ Oui, c'est ce que j'allais dire. En faite, je n'ai pas reparlé de Faustine depuis Lundi, et je refuse que ça me laisse une marque, tu comprends ? Je voulais en parler avec toi car tu es la seule qui puisse te mettre à ma place.
_ Oh, tu aurais pu venir me voir plus tôt tu sais ! Lui assurais-je.
_ Je ne pense pas que j'étais vraiment prête pour en parler avant...
_ Ah, je comprends. Ne t'inquiète pas là-dessus, il n'y a pas de souci. Mais saches que tu peux venir me voir n'importe quand pour me parler de ça, si tu veux ! Alors n'hésite pas !
_ D'accord. J'y penserais, la prochaine fois. Merci !
_ Je t'en prie !
Et, repensant à tout ce qui avait attrait à Faustine depuis la rentrée, je m'exclamais :
_ J'aimerais faire quelque chose pour que les autres élèves soient en sécurité !
_ Et moi pour que Faustine soit jugée pour ses crimes !! Cohabiter avec un assassin va à l'encontre de toute moral !
_ Tu as raison ! Mais je n'ai pas l'impression qu'Ekinow soit conscient de cela. D'ailleurs, je ne vois vraiment pas pourquoi il a voulu l'héberger, très sérieusement. Lorsque j'ai entendu sa volonté de la laisser ici, je me suis dit : "A-t-il perdu la tête ?". Néanmoins, je me rappelle aussi que je me suis dit que si Faustine venait nous chercher des noises, elle pouvait venir ! Et bien ! Je me trouve fort bien prétentieuse ! Car oser affronter Faustine en pensant que l'on y gagnera quelque chose, c'est totalement impossible. Mais je ne connaissais pas ses capacités, voilà pourquoi je raisonnais comme cela.
_ J'ignore moi aussi pourquoi on a accepté une psychopathe telle que Faustine ici ! De toutes manières, c'est dénué de tout sens !!
_ C'est certain ! Tu sais que j'en fais des cauchemars, de ce qu'il m'est arrivé ? Depuis plusieurs jours, cette histoire me travaille et divers rêves me tourmentent de jour comme de nuit. J'essaie de passer à autre chose mais comment effacer de la mémoire quelque chose qui nous marquera à jamais ? Un traumatisme ne pourra jamais être oblitéré d'une vie ! Lui racontais-je.
Je pensais alors à Naoko, qui suivait la discussion mais qui n'y participait pas. Et lui ? Que peut-il en dire ? Ou en penser ? Il a forcément son mot à dire sur la question !
"Je trouve que Naoko est décidément un garçon hors du commun..."
avatar
Messages : 92
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 13

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Naoko peut faire vivre ses dessins en les regardant , plus son dessin est grand plus cela lui demande de la concentration et moins le dessins reste « en vie » longtemps.
Animal totem (espèce + nom): Yamori, Gecko bleu électrique
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les errances

le Sam 14 Avr - 0:51
- C'est certain ! Tu sais que j'en fais des cauchemars, de ce qu'il m'est arrivé ? Depuis plusieurs jours, cette histoire me travaille et divers rêves me tourmentent de jour comme de nuit. J'essaie de passer à autre chose mais comment effacer de la mémoire quelque chose qui nous marquera à jamais ? Un traumatisme ne pourra jamais être oblitéré d'une vie !

Kapuzcina me lance un bref regard que je ne réussi pas vraiment à décrypter , mais je ne cherchait pas vraiment à le faire . Je préfère ne pas y penser et les laisser parler. Je vois que de s'exprimer sur ce sujet fait plaisir à Jaiden, elle avait besoin de se confier un peu et entendre l'avis de quelqu'un d'autre . Peut être que c'est ça qu'elle me reprochait ? De ne pas pouvoir avoir des conversations d'égal à égal ...

Jaiden s'offusque :
- Tu fais des cauchemars ? Moi aussi, j'en ai fait un le soir de notre rencontre, mais je crois dure comme fer qu'on peut combattre ça ! Un traumatisme c'est juste un obstacle qu'il faut franchir pour pouvoir avancer !
-Oui,  tu as raisons !
-Ils faudrait qu'on discute plus souvent je pense ! C'est agréable de pouvoir s'exprimer !
-En effet, ils faudrait qu'on se parle de manière plus fréquente !

J'ai sentis la dernière phrase de Jaiden comme une remarque à mon égard, mais c'est mieux d'ignorer ....
-Par contre désolé Kina , on va devoir y aller si on veux pouvoir faire une bonne heure de course !
UNE HEURE ? Je tiendrais jamais elle est malade !
-Fait pas cette tête Naoko, tu pourras marcher si tu n'arrive pas à suivre
-Ah, mais je suivrais !
-Je comprends que vous devez y aller .
explique Kapuzcina, Alors à demain et bon sport .
-A demain
Nous lançon à l'unissons pendant qu'on se dirige vers les escaliers .

* * *
-Du coup on va passé par où, Je demande à Jaiden devant le portail 
-Lyon street, Green street, Gough street et enfin Lombard Street puis on suis juste le chemin jusqu'à Olympium ! 

Je vais faire comme si je connaissais le nom de ses rues .... 
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre avec Clem et mon Rorok

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle toutes formes d'eau liquide
Animal totem (espèce + nom): Loutre, du nom d'Amarok, le nom d'un album de Mike Oldfield, l'un de ses musiciens préférés.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://aventuresbaltimont.wordpress.com/

Re: Les errances

le Dim 29 Avr - 9:09
Kapuzcina XXXIX

Jaiden s'exclame :
_ Tu fais des cauchemars ? Moi aussi, j'en ai fait un le soir de notre rencontre, mais je crois dur comme fer qu'on peut combattre ça ! Un traumatisme c'est juste un obstacle qu'il faut franchir pour pouvoir avancer !
"Je me demande bien jusqu'où c'est possible..."
_ Oui, tu as raison ! Lui dis-je, machinalement.
_ Il faudrait qu'on discute plus souvent je pense ! C'est agréable de pouvoir s'exprimer !
J'approuvais, de manière sincère, cette fois :
_ En effet, il faudrait qu'on se parle de manière plus fréquente !  
_ Par contre désolé Kina , on va devoir y aller si on veux pouvoir faire une bonne heure de course !
Naoko paraît stupéfait, voire même plus que stupéfait de ce que Jaiden vient de déclarer précédemment :
_ Fais pas cette tête Naoko, tu pourras marcher si tu n'arrive pas à suivre
_ Ah, mais je suivrais ! Assure-t-il.
_ Je comprends que vous devez y aller. Alors à demain et bon sport ! Souhaitais-je.
_ A demain ! Saluèrent-ils à l'unisson, avant de se diriger vers les escaliers.
Je les regarde tourner au coin du couloir puis reprend ma marche dans les couloirs. Perdue dans mes songes, je me mets machinalement à descendre les escaliers et les étages. Je sentis soudainement la présence de mon élément quelque part. Je me penchas sur les mains courantes et leva la tête en haut, de façon à voir si éventuellement, des gouttes de pluie s'écrasait sur la fenêtre du plafond, qui était déjà, ma foi, bien loin. Ma question intérieure fut agréablement récompensée par des bruits d'éclatement de goutte d'eau sur le velux. Néanmoins, je décidais de ne pas sortir dehors. D'ailleurs, la nuit commençait à tomber. Bien sûr, je crois me souvenir que j'avais déjà profité de plusieurs pluies nocturnes pour sortir dehors, dès mon jeune âge mais là, je n'ai pas trop envie d'utiliser mon pouvoir, puisqu'il a déjà été trop utilisé samedi après-midi, n'est-ce pas...
J'étais finalement descendu jusqu'au rez-de-chaussée, quasiment vide. Je me retrouve en face de la porte qui m'avait jadis violemment poussée dans les escaliers extérieurs lorsque Kalys était sortie du bâtiment, à la rentrée. Je me rappelle alors que j'avais effectivement cette cage d'escalier quant j'avais fini mon entretien avec le directeur. Je regardais à ma gauche et à ma droite. Il n'y avait personne. Les lumières étaient pourtant allumées. J'adore ces moments de solitude, quand tout est calme et qu'il n'y a plus personne. Je pars à gauche lorsque, sur le mur en face de la sortie d'escalier, je vois une affiche jaune, sur laquelle il y est inscrit en gros "Club de Combat". Intriguée, je m'en approche et la parcourt des yeux.

CLUB DE COMBAT
Tenu par Nils

Vous ne voulez plus que l'on vous prenne pour un(e) lâche ? Voulez-vous savoir comment se battre ? Voulez-vous avoir plus d'aptitudes au combat ? Peut-être savez-vous déjà vous battre...ou peut-être ne le savez vous pas encore...alors n'attendez plus puisque c'est une bonne raison pour venir vous entraîner ! Vous pourrez vous perfectionner et améliorer vos capacités de combat !
Je vous attends avec impatience !
Nils

"Tiens ! Intéressant ! Je n'avais jamais pensé à m'inscrire à un tel club ! Auparavant, j'imaginais des tas de choses étranges, comme quoi ces clubs n'étaient fait que pour les garçons brutes qui cherchaient à se tabasser (la logique d'une fille de 11 ans quoi). Mais bon, déjà, ma manière de penser a évolué premèrement. Et deuxièmement, étant donné les circonstances du combat d'hier, je pense qu'il serait peut-être bien de faire améliorer mes capacités de combat. J'ai peut-être tout faux dans ma manière de me battre. J'ai sûrement des choses à apprendre..."
Et reprenant mon chemin, je me baladais toujours dans l'internat, goûtant le silence de manière profonde...
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre avec Clem et mon Rorok

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle toutes formes d'eau liquide
Animal totem (espèce + nom): Loutre, du nom d'Amarok, le nom d'un album de Mike Oldfield, l'un de ses musiciens préférés.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://aventuresbaltimont.wordpress.com/

Re: Les errances

le Dim 29 Avr - 9:15
Je vais peut-être mettre un message inutile mais tant pis ! J'en avais envie ! ^^

Kapuzcina XXXIX. Outtake

J'étais finalement descendu jusqu'au rez-de-chaussée, quasiment vide
Je me retrouve en face de la porte qui m'avait jadis violemment poussée dans les escaliers extérieurs lorsque Kalys était sortie du bâtiment, à la rentrée. Je me rappelle alors que j'avais effectivement cette cage d'escalier quant j'avais fini mon entretien avec le directeur.
Je regardais à ma gauche et à ma droite.
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre avec Clem et mon Rorok

Feuille de personnage
Pouvoir (description brève): Contrôle toutes formes d'eau liquide
Animal totem (espèce + nom): Loutre, du nom d'Amarok, le nom d'un album de Mike Oldfield, l'un de ses musiciens préférés.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://aventuresbaltimont.wordpress.com/

Re: Les errances

le Ven 4 Mai - 8:50
Première partie d'un diptyque qui se poursuivra dans le sujet Salle de Musique ^^

Kapuzcina LX. Part 1

J'étais toujours en balade dans les couloirs de l'internat et le bruit de la pluie dehors me faisait un bien fou. J'étais relaxée et entièrement à l'aise, comme si les souffrances des jours précédents s'étaient effacés. Je m'arrête face à une petite salle où une table ronde se trouve au centre et plusieurs fauteuils attendent, impassible, que quelqu'un daigne s'asseoir sur eux. C'était le coin de discussion. De nombreux journaux se trouvaient sur la table centrale. Des journaux en langue anglaise. De toutes manières, à chaque fois que j'essaie de les lire, je n'y parviens qu'à grand peine. Pour comble de malheur, je n'aime pas l'anglais et je suis dans une académie implantée en plein territoire américain ! Mais je suis bien forcée à l'accepter. Cela fait sept ans que je suis ici, j'ai fini par m'y habituer, même si ce n'est pas toujours très simple.
Je prends place sur l'un des quatre sofas, tout tranquillement. Je goûte de ce voluptueux moment de détente, avant que la nuit complète ne s'installe et que notre voyage temporel jusqu'à demain ne commence... Oui, j'adore m'exprimer par métaphores, c'est tellement drôle ! Et puis...non, je ne vais pas m'étaler sur toute une philosophie sur les figures de styles, ce n'est pas trop le moment.
Je me détends intégralement sur le siège et laisse tomber ma tête sur le dossier. C'est tellement agréable !
Je crois avoir entraperçu, en avisant une fenêtre, une jeune fille qui dansait en faisant du roller. J'ai cru la voir avoir un casque sur sa tête...elle devait écouter de la musique... Tiens ! Je pourrais repenser à une musique moi aussi ! Autant profiter de l'instant présent... Pourquoi pas...oui...après tout c'est un bon instrumental celui-là.
Je me remets en tête The Top of the Morning de Mike Oldfield, musique toute droite venue de Tubular Bells III un morceau entièrement joué au piano. Je laisse aller mon souvenir quand soudainement, je crus entendre le morceau mais dans la réalité. Je relève la tête et concentra mon attention sur ce qui était en train de se jouer.
Une musique paradisiaque, exécutée sans aucun doute d'une main de professionnelle planait dans l'air. C'était une mélodie incroyablement douce et rythmée à la fois.
_ La salle de musique ! Elle n'est pas loin ! Me rappelais-je.
Je me relevais et quitta précipitamment le coin de discussion. Avisant une montée d'escaliers, je mis engagea sans discontinuer. Puis, j'arrivais dans un autre couloir où la porte du fond mena à ladite salle. Je ne m'y précipitais pas, sachant que le bruit de mes pas allait forcément perturber le pianiste. Je marchais doucement et sans faire aucun bruit. Enfin, j'arrivais sur le seuil et passa un regard furtif à l'intérieur de la salle, avant de m'adosser contre le mur du couloir.
Hiver !!

Suite à la seconde partie
Contenu sponsorisé

Re: Les errances

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum